Complementaires santé

Miroir social - Bouleversements dans le paysage de la complémentaire santé des fonctionnaires

il y a 4 mois, par Info santé sécu social

Ces derniers mois, nous avons eu l’occasion de faire état des préoccupations de la Mutualité Fonction Publique (MFP) eu égard aux profondes évolutions qui s’étaient engagées dans le paysage mutualiste.

Regroupements, rapprochements, partenariats voire fusions se sont accélérées, modifiant les « vies de famille » traditionnelles que constituaient les « lignées » organisées derrière les différents codes avec :
- les mutuelles traditionnelles relevant de celui de la mutualité,
- les institutions de prévoyance de celui de la Sécurité sociale,
- et les assurances de celui des assurances...

Aujourd’hui, tout cela a quelque peu volé en éclats avec des opérations de réorganisation « transcodes », certaines mutuelles s’étant « rapprochées » des pôles mutualistes de plusieurs institutions de prévoyance et même d’assureurs mutualistes (somme la SGAM Covéa) ou privés (comme Axa). C’est dire...

Alors que dans la fonction publique d’État, le processus de renouvellement du référencement s’est engagé il y a plusieurs mois sur la base de cahiers des charges définis ministère par ministère, de nombreuses voix s’étaient élevées pour s’inquiéter des dérives éventuelles susceptibles de bouleverser sérieusement le modèle mutualiste établi.

À l’évidence et à ce stade, nous ne sommes pas au bout de nos surprises dans la mesure où, les résultats des appels d’offres lancés confirment au fil des mois une très grande hétérogénéité de situations.

Aux finances, la MGEFI, mutuelle historique a certes été confirmée comme seul opérateur, mais :
- à l’agriculture, trois acteurs ont été référencés (Harmonie Mutuelle fonction publique, Mutex et Groupama) ;
- aux affaires sociales, la publication du cahier des charges se fait attendre mais la MGAS pourrait aussi avoir à faire face à de sérieux risques de concurrence ;
- à l’Éducation nationale, trois acteurs ont été retenus et la MGEN devra désormais partager son territoire avec Axa-Intériale et CNP Assurances ;
- et au Ministère de la Justice, on vient d’apprendre que le choix de la Chancellerie venait de ne pas se porter sur la MMJ, mutuelle historique dans le secteur de la Justice (et membre du pôle mutualiste du groupe de prévoyance AG2R La mondiale) mais sur un unique opérateur, Axa-Intériale (Intériale intervenant pour sa part historiquement plutôt au Ministère de l’Intérieur). Pas simple...

Nous ne sommes certainement pas au bout de nos surprises dans d’autres ministères !

Dans ce contexte, qu’adviendra-t-il de la place et du rôle de la MFP à court ou moyen terme ? Le débat initié par la MFP méritera d’être suivi avec attention et intérêt. L’assemblée constitutive du futur groupe MGEN-Istya-Harmine est prévue mi-septembre prochain à la Maison de la Mutualité...