Politique santé sécu social du gouvernement

Lequotidiendumedecin.fr : Agnès Buzyn exclut de réduire le nombre des soignants à l’hôpital pour faire des économies

il y a 2 mois, par infosecusanté

Agnès Buzyn exclut de réduire le nombre des soignants à l’hôpital pour faire des économies

Anne Bayle-Iniguez

19.12.2017

Invitée de Sud Radio ce mardi matin, Agnès Buzyn a exclu de réduire le nombre de personnels soignants à l’hôpital public pour faire des économies.

« La masse salariale a augmenté de façon mécanique ces dernières années puisqu’on a revalorisé le point d’indice de la fonction publique hospitalière tout en faisant ce qu’on appelle le PPCR [parcours professionnels, carrières et rémunérations, NDLR], une réforme impliquant une augmentation mécanique de la part qu’on verse au salaire, a expliqué la ministre de la Santé. La masse salariale augmente donc alors que l’activité des hôpitaux baisse. Il y a un effet ciseau qui fait que nos hôpitaux sont aujourd’hui dans le rouge. Pour autant, je pense qu’on ne peut pas baisser les effectifs de soignants. Ces équipes sont sous une énorme tension, et on ne peut pas leur imposer un rythme d’activité encore plus élevé. »

La ministre était interrogée sur la situation budgétaire des hôpitaux alors que la Fédération hospitalière de France (FHF) vient de lancer un cri d’alarme sur le niveau « dramatique et totalement inédit » du déficit des établissements publics, qui serait de 1,5 milliard d’euros en 2017, selon les estimations de l’organisation. Au début du mois, l’Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) a annoncé la suppression de 180 postes non médicaux dans son budget 2018 et dans le cadre d’un plan d’efficience plus large visant un retour à l’équilibre en 2022.