Politique santé sécu social du gouvernement

Lequotidiendumedecin.fr : Le gouvernement adopte sa stratégie nationale de santé

il y a 2 mois, par infosecusanté

Le gouvernement adopte sa stratégie nationale de santé

21.12.2017

Prévention, lutte contre les inégalités d’accès à la santé, pertinence des prises en charge, innovation : ce sont les quatre priorités de la stratégie nationale de santé 2018-2022, adoptée mercredi par le gouvernement après trois mois de concertation.

Cette stratégie « constitue la colonne vertébrale de la politique menée par le gouvernement en matière de santé pour les cinq prochaines années », a souligné le ministère de la Santé, en précisant que le décret, « signé de tous les ministres », paraîtrait avant le 31 décembre.

Le document qui expose cette stratégie nationale, mis en ligne par le ministère, liste de grandes orientations sans détailler de mesures concrètes.

Le premier volet consiste à « promouvoir les comportements favorables à la santé » en insistant sur la prévention. Le but : « réduire des facteurs de risque qui induisent des coûts sociaux considérables (20,4 milliards d’euros pour l’obésité, 15 milliards d’euros pour l’alcool et 26,6 milliards d’euros pour le tabac) ».

Cela passe entre autres par le processus d’augmentation du prix du tabac déjà enclenché, qui aboutira à un paquet à 10 euros d’ici à la fin de 2020.

Dans le volet « Pertinence des prises en charges », le gouvernement entend « mettre en place une organisation des soins moins centrée sur l’hôpital » en poursuivant le développement de l’ambulatoire.

Pour aboutir à cette stratégie nationale, la ministre Agnès Buzyn s’est basée sur un rapport du Haut Conseil de la santé publique (HCSP), avant de lancer un processus de concertation le 18 septembre. Une consultation publique en ligne a ensuite été menée en novembre.

Avec AFP