Politique santé sécu social du gouvernement

Lequotidiendumedecin.fr : Macron mise sur la télémédecine et veut « rouvrir les numerus clausus »

il y a 3 semaines, par infosecusanté

Macron mise sur la télémédecine et veut « rouvrir les numerus clausus »

Christophe Gattuso

18.07.2017

Le président de la République a marqué les esprits en promettant lundi, devant la Conférence nationale des territoires réunie au Sénat, une couverture de la France entière « en haut et très haut débit » d’ici « à la fin de l’année 2020 » (avec deux ans d’avance sur le plan de la précédente majorité). En matière de santé, le chef de l’État veut également s’appuyer sur les nouvelles technologies et des « moyens novateurs » – « je pense notamment au déploiement de la télémédecine ». La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a été chargée de mettre en place à ce titre une « stratégie territoriale d’accès aux soins ».

Emmanuel Macron a aussi réaffirmé sa priorité accordée aux maisons de santé dont il entend doubler le nombre dans les territoires ruraux à l’horizon du quinquennat.

« Des réformes structurelles, mais qui prendront du temps, seront prises pour rouvrir les numerus clausus qui ont construit cette rareté du personnel médical sur les territoires », a déclaré Emmanuel Macron, reprenant une autre de ses promesses de campagne.

Réduire la fracture numérique

« La reconfiguration technologique » évoquée par le président a été saluée par le Syndicat des médecins libéraux (SML). « La réduction de la fracture numérique est consubstantielle d’une offre de soins mieux organisée et plus qualitative », souligne l’organisation du Dr Philippe Vermesch, qui observe que la carte des déserts numériques recouvre celle des déserts médicaux.

La télémédecine et l’e-santé font partie du « bouquet de solutions » préconisées par le syndicat pour répondre à l’urgence dans les territoires sous médicalisés.