L’industrie pharmaceutique

Les Echos - Le groupe pharmaceutique Sanofi propose d’acquérir Medivation au prix de 52,50 dollars par action, payables en numéraire.

Avril 2016, par Info santé sécu social

Medivation lui a déjà dit non à la mi-avril , mais Sanofi ne baisse pas les bras. Le groupe pharmaceutique français a annoncé ce jeudi avoir proposé d’acquérir son concurrent américain, au prix de 52,50 dollars par action, payables en numéraire, ce qui valorise le laboratoire basé à San Francisco autour de 9,3 milliards de dollars.

Le groupe français cherche à développer son portefeuille de lutte contre le cancer. « Grâce à l’excellence des solutions de Medivation dans le cancer de la prostate, nous estimons qu’un rapprochement avec Medivation bénéficierait aux patients et, dans le même temps, créerait de la valeur pour les actionnaires des deux entreprises », a déclaré le directeur général de Sanofi, Olivier Brandicourt, cité dans un communiqué.

Sanofi ne serait pas le seul à être intéressé

Medivation, société biopharmaceutique basée à San Francisco, a mis sur le marché Xtandi, un produit pour le traitement du cancer de la prostate, et compte deux autres produits d’oncologie en phase de développement clinique. Ce qui fait dire à Sanofi que leurs sociétés sont complémentaires et qu’un rapprochement serait stratégique.

Mais le 13 avril, Medivation avait déjà rejeté une proposition de prise de contrôle de la part de Sanofi, selon des sources proches du dossier. Ce refus du laboratoire américain serait motivé non pas tant par la volonté de ne pas tomber sous la coupe du groupe pharmaceutique français que de tenter de faire monter les enchères et d’obtenir plus que l’offre initiale. Et ce d’autant plus que Sanofi ne serait pas le seul à être intéressé. Gildea Sciences, une autre biotech, l’aurait également approché.