Le droit à la santé

Libération - La première « salle de shoot » accueille près de 200 usagers par jour

il y a 5 mois, par Info santé sécu social

Près de trois mois après son ouverture à Paris, la première salle de shoot de France, ouverte sept heures par jour et sept jours sur sept, accueille quotidiennement près de 200 usagers de drogue, selon l’association Gaïa qui gère la salle. « Au bout de trois mois seulement, c’est énorme et ça montre bien que cette salle répond à un besoin », a expliqué le président de l’association.

Ouverte le 17 octobre 2016, la salle a abrité au total quelque 8.000 consommations, « soit autant qui n’ont pas été faites sur la voie publique ou dans les parkings sous-terrains », s’est félicité Jean-Pierre Lhomme.

L’ouverture de la première salle en France était contestée par une partie des riverains qui craignaient une montée de la délinquance et du trafic de drogues dans ce quartier du nord-est de la capitale, où se concentrent de nombreux toxicomanes.