Luttes et mobilisations

macommune.info - CHRU Besançon : la gériatrie en grève

13 janvier, par Info santé sécu social

Le personnel soignant du service gériatrie du CHRU de Besançon "tire la sonnette d’alarme" et sera en grève à partir de demain, vendredi 13 janvier 2017. Dès 14h30, sur le parvis de l’hôpital à Besançon, ils expliqueront aux usagers de l’hôpital les raisons de leur grève.

"Des conditions de travail déplorables et des conditions d’accueil affligeantes". Pour le personnel du service gériatrie au "Trois Aile Nord" du CHRU de Besançon, il est urgent de "tirer une fois de plus la sonnette d’alarme".

Soutenus par les syndicats SUD santé sociaux et FO, ils seront en grève à partir de demain, 13 janvier afin de dénoncer la situation du service qui compte 30 lits, dont 6 en soins continus. Dans un tract annonçant la grève, le personnel soignant se dit : "démuni face à des patients âgés et fragiles présentant des polypathologies", "contraint à faire un travail bâclé" et s’interroge sur la bientraitance des patients.

Dans ces conditions, les soignants "s’épuisent physiquement et moralement, de nombreux arrêts en témoignent." Ils déplorent l’accumulation des heures supplémentaires non rémunérées et non récupérées, l’absence de remplacement des arrêts maladies et congés maternités, les conditions de travail dégradées (et notamment l’impossibilité de prendre une pause repas) et un manque de moyens matériels.

"Au bord du burn-out, nous demandons simplement de l’aide. Le mal-être, la culpabilité et la frustration nous poussent à réagir. C’est une équipe en souffrance qui n’a pas les moyens de respecter la dignité, la sécurité et le bien-être des patients qui vous alerte !"

Dans l’après-midi, une partie du personnel du service rencontrera les usagers de l’hôpital sur le parvis pour expliquer les raisons de ce mouvement de grève. "Bien que la grève soit totalement suivie par le personnel du service, rappelle Colette Rueff de SUD Santé Sociaux, une partie du personnel seulement sera présente, les autres étant réquisitionnés pour assurer le fonctionnement du service."

Les revendications du personnel en grève :
•Un poste d’aide-soignante pérenne le matin
•Un poste administratif en journée
•Un mi-temps supplémentaire infirmier
•Remplacement des arrêts-maladie
•Matériels adaptés pour une bonne prise en charge