Médecins et professionnels de santé

Mouvement d’Insoumission aux Ordres Professionnels - Mai 2017 en France : vers la fin des corporatismes ?

il y a 4 mois, par Info santé sécu social

Communiqué de presse du 12 mai 2017

En cette période de transition politique où le nouveau contexte n’est pas complètement installé, nous avons conscience que le dossier des ordres professionnels, peu débattu, ne constitue pas un dossier prioritaire pour l’ensemble des citoyens.

Nous retenons néanmoins que :
- trois candidats à la présidentielle ont fait part de leur souhait de mettre fin à ces regroupements professionnels obligatoires ;
- un autre a du éteindre la rumeur, issue de ses propres rangs, de création d’un ordre des journalistes ;
- les autres candidats sont restés silencieux dans ce dossier ;
- le vainqueur, nouveau Président de notre République, désireux de faire bouger l’ordre établi, nous a annoncé clairement la fin des corporatismes.

Du coté des dirigeants ordinaux, peu se sont exprimés, mais nous avons relevé :
- un communiqué de l’ordre national des infirmiers du 6 mai 2017 visant surtout à asseoir sa légitimité à l’approche de ses élections internes …pour lesquelles l’abstention va être massive, reflet du très large discrédit qu’il recueille parmi les professionnels ;
- un communiqué de l’ordre national des médecins du 4 mai 2017 où il se présente comme acteur historique de la défense des principes bafoués par le pouvoir en place en France dans les années 1940, le tout nouvel ordre des médecins a fait le choix d’être complice de pratiques ignobles et n’a donc aucune légitimité dans sa prétention actuelle.

A la fin de ce quinquennat :
- où les dirigeants politiques socialistes ont confirmé le reniement de leurs valeurs historiques ;
- où le maintien d’ordres professionnels impose pour une petite minorité de métiers des syndicats obligatoires accompagnés de leurs juridictions d’exception ;
- où ces structures ordinales ont illustré leur nocivité chronique…

…nous allons donc agir, dans ce nouveau contexte politique, pour que ces institutions d’un autre âge ne soient pas maintenues dans notre espace démocratique…

La fin annoncée des corporatismes doit aller de pair avec la fin des corporations de type ancien régime !

Pour contact : Marie Hélène DURIEUX 0685981596 - Bernard COADOU 0614555478