Luttes et mobilisations

NPA : 8 Novembre 2016, le vent se lève dans le santé ?

il y a 4 mois, par infosecusanté

8 novembre : le vent se lève dans la santé ?

Photo ; la manifestation de Toulouse

Au soir de la journée d’action à laquelle appelaient les fédérations CGT SUD et FO l ’ampleur des mobilisations des personnels de santé, dans de nombreuses villes, montre la possibilité d’un mouvement de masse dans la santé, avec le soutien des usagers et des syndicats interprofessionnels, mais la suite doit être construite rapidement

Voici les échos envoyés par les correspondantEs NPA.

Toulouse
manifestation de 3 à 5000 personnes , cortèges très dynamiques et combattifs : les hôpitaux de Toulouse, très mobilisés mais aussi beaucoup de cliniques privées, beaucoup de jeunes, cortèges très dynamiques des étudiants en soins infirmiers.

Paris,
les syndicats CGT, FO et SUD de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP) appelaient à un rassemblement sur le parvis de la gare Montparnasse. C’est à cet endroit que se sont retrouvés, venus de plusieurs villes de provinces des associations professionnelles regroupant infirmiers des blocs opératoires et infirmiers anesthésistes, cadres infirmiers, et étudiants infirmiers et aides soignants , puéricultrices et infirmières libérales.
L’intersyndicale AP-HP s’est rassemblée à une centaine de mètres et est partie en manifestation en direction du ministère sans attendre les « catégoriels ». Ceux-ci ont formé ensuite un cortège trois fois plus nombreux et bien plus dynamique que celui de l’intersyndicale.

Bordeaux
Venus de deux hôpitaux, 1000 manifestants se sont retrouvés devant l’ARS.

Marseille
Important cortège (2 à 3000) de la CGT et SUD qui ont rejoint le rassemblement de FO qui avait appelé à part.

Montpellier
plus de 200 au rassemblement ce midi autour d’un pique niqueà l’appel de la CGT et SUD ( ici Fo n’a pas rejoint l’intersyndicale ) devant le bâtiment administratif du Chu Lapeyronie , présence de Délégations de Sète, Béziers ,Nîmes ....une bonne mobilisation des infirmières et infirmiers pôle anesthésie. Puis départ groupé à 14 h30 par le tram en direction de l’Ars au « Millénaire » avec jonction prévue avec les cliniques Rech et Millénaire notamment.

Grenoble
Après être entrés dans l’ARS, 300 infirmières ont imposé aux organisations syndicales une manif qui n’était pas prévue .

Clermont Ferrand :
Rassemblement de 300 personnes (dont des IADE) plutôt jeunes, venues du CHU de l Hôpital de Riom, centre Jean Perrin, ADAPEI.
L’après midi rassemblement non syndical devant le CHU

Dordogne
150 personnes ont manifesté à Périgueux. Les nombreux grévistes à Sarlat ont été systématiquement assignés en raison des flux tendus pour les effectifs.

Besançon
manifestation de 200

Rouen :
Rassemblement de 150 (délégations) à la préfecture à l’appel des organisations syndicales.

Le Mans :
un rassemblement ce matin devant l’EPSM d’Allonnes (à coté du Mans) 250 300 personnes.
A la manif du CH cet AM, on était 400 environ. Des étudiants de l’IFSI étaient présents, y compris d’IFSI qui jusqu’ à présent ne s’étaient pas mobilisés.

Finistère :
Quimper : essentiellement des hospitalières et hospitaliers avec la CGT et Sud Santé. Réunis d’abord devant le C.H.I.C ( hôpital général de Quimper) ils ont reçu le renfort des comités d’usagers et du comité de défense des hôpitaux de proximité. Aprés les prises de parole ( CGT, SUD et comité de défense) manif vers le conseil général et l’ARS. Les slogans étaient nets " la santé n’est pas une marchandise, l’hôpital n’est pas une entreprise, c’est tous ensemble qu’il faut lutter, c’est tous ensemble qu’on va gagner" ou encore " c’est pas les hôpitaux qu’il faut fermer, c’est Marisol qu’il faut virer" puis "En route vers l’ARS : Agence de Régression sociale".
Des rassemblements ont aussi eu lieu à Brest et Morlaix

Angers
Grosse mobilisation 600 : manifestants CHU CHS EPHAD, manifestation dynamique avec la présence de plusieurs dizaines d’étudiants infirmiers, et de quelques infirmières libérales.

Orleans,
Malgré le très mauvais temps, environ 400 personnes,CHR,Psy et bonne participation de l’IFSI.Un peu de médico social privé et social.

Tours :
Gros succès : 700 personnes , mobilisation jamais vue depuis 15 ans (le35h)