Tracts du NPA

NPA région normande : A l’Hôpital c’est le "burn out", à l’extérieur l’Etat et la Région organisent la pénurie d’infirmierEs et d’Aides SoignantEs

Octobre 2016, par infosecusanté

NPA Santé Normandie :
(Calvados, Eure, Manche, Orne, Seine Maritime)

A l’Hôpital c’est le "burn out", à l’extérieur l’Etat et la Région organisent la pénurie d’infirmierEs et d’Aides SoignantEs
Non à la fermeture de 10 IFAS, et à la baisse massive des promotions en IFSI !

Lors d’une conférence de presse, David Margueritte, Vice-Président de la région Normandie, a annoncé le 24 Octobre, la réduction massive du nombre de place dans les IFSI (Instituts de formation en soins infirmiers) et ainsi que la fermeture d’un IFSI et de 10 IFAS (Instituts de Formations d’Aides Soignants) Une décision consternante au moment où la pénurie de personnel soignant prend un tour dramatique dans les établissements hospitaliers.

Hôpital : un épuisement qu’on ne peut plus cacher

Au cours des derniers mois, les nombreux suicides de professionnels, dans les hôpitaux, ont malheureusement été au cœur de l’actualité. La région Normandie , n’y a pas échappé : le 24 juin 2016, une infirmière de pédiatrie a mis fin à ses jours à l’Hôpital du Havre.

Ces cas dramatiques sont, chacun le sait, le symptôme d’une situation générale d’épuisement professionnel ("burn out"), lié à des conditions de travail chaque jour plus insupportables.

Messieurs Morin (président de région) et Margueritte ignorent avec mépris les conditions réelles dans lesquelles travaillent les personnels hospitaliers : les repos et les congés qui sautent, les plannings sans cesse modifiés, les journées épuisantes, la crainte de l’erreur professionnelle due au manque de temps ou à la fatigue, la perte de sens du travail, les patients dans les couloirs et les bureaux faute de place.

Ce sont des centaines de postes qui font défaut , et en bons gestionnaires de la pénurie, les directions hospitalières pour "rentabiliser" toujours plus suppriment des jours de RTT, généralisent la polyvalence, ont recours systématiquement à l’intérim et aux contrats précaires.
C’est que le personnel (70 à 80% des budgets hospitaliers) est la "variable d’ajustement" dans des budgets qui ne permettent même pas de maintenir les effectifs d’une année sur l’autre.

Assez d’hypocrisie !

Les dirigeants de la région Normandie plaident non coupables. Comme dans les cours de récréation : "ce n’est pas moi ! c’est l’autre qui a commencé" nous disent ils. "L’autre" c’est l’ARS et le gouvernement qui sont responsables de l’absence de recrutement dans les établissements. La Région n’y serait pour rien, elle voudrait seulement éviter à des jeunes le chômage et la précarité !

Assez d’hypocrisie, Mr Morin. La "loi Touraine" qui regroupe les établissements et ferme les services, et généralise la pénurie est la suite de la "loi Bachelot" mise en place par le gouvernement dont vous étiez membre en 2009. Vous êtes, tout autant que le gouvernement actuel responsable de la pénurie dans nos services. Et vos amis politiques (Sarkozy, Juppé etc ) annoncent qu’en 2017, s’ ils sont élus, ils supprimeront encore plus d’emplois publics.!

La pénurie d’infirmiers et d’aide soignants que la région s’apprête à organiser, sera un argument supplémentaire pour fermer ou regrouper des services et des hôpitaux.
Aujourd’hui l’ARS et le gouvernement expliquent que faute de médecins ou d’anesthésistes , il faut supprimer des services. Demain ils justifieront aussi ces fermetures par le manque de personnel soignant organisé avec la complicité de la Région.

les mesures en préparation
(Elles doivent être définitivement arrêtées en décembre 2016)

• FORMATIONS AIDES-SOIGNANTES, fermeture de dix IFAS :
o ORNE : Alençon, Mamers, Argentan Flers
o EURE /Bernay
o CALVADOS : ,Caen (EPSM), Honfleur
o SEINE MARITIME /Le Havre Coty
o MANCHE / Coutances et Saint-Martin-des-Champs

• FORMATIONS INFIRMIERES
o - fermeture de l’IFSI de Vire
o - suppression d’une promotion sur deux dans les IFSI qui organisent 2 recrutements (presque tous) : donc diminution de près de moitié des 1634 infirmierEs forméEs chaque année

Prenons nos affaires en main .

• Oui il faut refuser la fermeture des IFAS , des IFSI et la réduction du nombre de promotions.
• Oui il faut assurer le remplacement et l’augmentation des effectifs dans les services hospitaliers, pour les patients, comme pour les professionnels.
Et pour cela : une seule solution : prendre nous mêmes nos affaires en main, nous mobiliser ensemble : professionnels de santé, étudiants en IFSI et en IFAS, et jeunes qui veulent y entrer.
C’est l’avenir de nos professions et de l’Hôpital Public qui est en jeu : défendons les
Le 8 Novembre : Les fédérations CGT SUD FO de la santé, appellent à une journée nationale de grève et de manifestations.

Participons en masse à cette journée pour y faire entendre nos exigence de formation et de recrutement de personnel qualifié dans nos établissements.

Entrer en contact avec le NPA Santé : npa-secu-sante-social@orange.fr
Toutes les infos sur la santé, la Sécu, le social sur le site : http://sante-secu-social.npa2009.org/