Tracts du NPA

NPA santé sécu social : tract d’appel au 7 mars

il y a 5 mois, par infosecusanté

Pour se faire entendre au milieu du grand cirque électoral :
une seule solution : la mobilisation

Toutes et tous en grève et dans les manifestations le 7 mars.
Tous et toutes à la manifestation nationale à Paris

Le 8 novembre dernier, par milliers, les personnels des hôpitaux, des EHPAD, des cliniques privées, de l’action sociale, les étudiantEs infirmierEs ont fait grève et ont manifesté pour dire "ça suffit"

• Assez des salaires dérisoires et des emplois précaires, de l’absence de reconnaissance de nos professions
• Assez des horaires et des conditions de travail insupportables.
• Assez des suppressions de postes, alors que la charge de travail ne cesse d’augmenter.
• Assez de destruction du service public et de baisse de la qualité des soins

Cette mobilisation, et les nombreuses grèves qui ont continué, ont eu au moins un effet : les candidatEs à la présidentielle n’osent plus prétendre qu’il y a trop de personnel dans les établissements hospitaliers, et doivent reconnaître (en paroles) la souffrance qui y existe.

Même Fillon, l’homme qui veut supprimer 500 000 emploi dans la fonction publique, promet qu’il ne touchera pas aux effectifs des hôpitaux.... sauf pour les personnels administratifs comme si un hôpital pouvait fonctionner sans personnels techniques logistiques et administratifs suffisants !

Les promesses n’engagent que celles et ceux qui y croient. Il serait bien naïf de penser qu’un bulletin glissé dans l’urne fera cesser les fermetures de lits et de services, améliorera les conditions de travail ou augmentera les salaires. C’est le résultat des politiques d’austérité menées depuis des années par la droite ou le PS, en taillant dans les dépenses de sécurité sociale et de santé. Ni les uns ni les autres n’ont l’intention d’en changer.

Quant au FN et à Marine Le Pen, leur recette "miracle", consiste à refuser de soigner les "étrangers", rendus responsables de tous les maux. comme si cela allait résoudre la pénurie de lits et de personnel aux urgences ou dans les services. C’est aussi stupide que révoltant.

Il n’y a d’autre solution que de prendre nous mêmes nos affaires en main, de nous mobiliser, et cela dès aujourd’hui. C’est ce que nous pourrons exprimer en participant à la grève du 7 Mars, en participant aux manifestations, et en particulier à la manifestation nationale à Paris.

D’autres salariéEs, à la Sécurité sociale, dans la fonction publique territoriale, ou d’Etat, victimes eux aussi des mêmes politiques ont l’intention de nous rejoindre.

En nous mobilisant le 7 mars, nous ferons entendre notre voix et nous préparerons l’avenir.

Philippe Poutou : un candidat anticapitaliste

Ph Poutou, ouvrier dans la métallurgie, candidat du Nouveau Parti A à l’élection présidentielle, défend les propositions suivantes pour la santé et la Sécurité sociale

• Des soins remboursés à 100% par l’assurance maladie, pour toutes et tous, sans avance de frais.
• La suppression des franchises et des dépassements d’honoraires
• La fin de l’austérité à l’Hôpital Public, avec un plan emploi formation de 120 000 postes
• La création de Centres de Santé publics et gratuits sur tout le territoire, pour en finir avec les « déserts médicaux »
• Des retraites au plus tard à 6O ans et jamais inférieures à 1700 € net

Mais contrairement à tous les autres candidats , il ne dit pas "Votez pour moi, je vais résoudre vos problémes" , mais mobilisons nous, ensemble pour imposer d’autres choix.
Soutenez la candidature de Philippe Poutou.