Luttes et mobilisations

Paris Normandie : Centre hospitalier du Rouvray : un protocole d’accord signé, 30 postes créés

il y a 6 jours, par infosecusanté

Paris Normandie
Centre hospitalier du Rouvray : un protocole d’accord signé, 30 postes créés

|
Mise à jour le 8 juin à 18:20

À l’issue de longues heures de négociations, un protocole d’accord a été trouvé, vendredi 8 juin 2018, à l’hôpital psychiatrique du Rouvray, mettant fin à un épisode de crise sans précédent.

ROUEN (NORMANDIE). Le Centre hospitalier du Rouvray sort de la crise profonde dans laquelle il s’était enfoncé depuis le 22 mars dernier. Après des heures de négociations jeudi après-midi, jusqu’à 21 h, puis une nouvelle réunion de négociations vendredi 8 juin 2018, les syndicats et l’Agence régionale de santé de Normandie viennent de trouver les termes d’un protocole d’accord.

30 postes créés d’ici 2019

Il prévoit la création d’une trentaine de postes d’ici 2019 - les syndicats en réclamaient 52 - et plus à venir, correspondant aux nouvelles activités en projet au sein de l’établissement (prise en charge des détenus et des adolescents et des projets portés par des infirmiers).

Ce protocole d’accord fera l’objet d’une discussion, à partir de la semaine prochaine, entre le personnel et la direction afin d’en déterminer les modalités d’application.

Fin de la grève de la faim

L’ARS et les anciens grévistes ont convenu de se rencontrer à nouveau dans quelques semaines pour dresser le bilan de ce mouvement et identifier les points de blocage. Les quatre grévistes de la faim ont levé leur action. Thomas (18 jours) a été admis au CHU de Rouen. Les trois autres quitteront les lieux dans la soirée.
Un barbecue solidaire est prévue le jeudi 21 juin au Rouvray pour marquer sympboliquement la fin du conflit.