Le droit à la santé

Pourquoi docteur ? - Maladie de Lyme : 70 patients portent plainte contre l’Etat français

Mai 2016, par Info santé sécu social

Par Stéphany Gardier

La coupe est pleine pour 70 patients atteints de la maladie de Lyme. Excédés par les manquements de la France dans la prise en charge de leur pathologie, ils ont décidé d’attaquer l’Etat, révèle Europe 1. Les plaignants dénoncent le fait que leur pathologie infectieuse ne soit toujours pas officiellement reconnue dans l’Hexagone comme une maladie à part entière. Une plainte sera également déposée contre le laboratoire Mérieux, dont les tests de dépistage ne seraient pas efficaces, selon les patients.

Aujourd’hui tous atteints de séquelles graves (handicap moteur, surdité…), ces 70 patients estiment qu’ils n’ont pas été diagnostiqués assez tôt, la faute notamment au test fabriqué par bioMérieux. En France, le nombre de souches bactériennes détectées serait moindre que dans d’autres pays européens, les seuils utilisés pour déterminer s’il y a infection ou pas ne seraient pas non plus adaptés. Résultat, en Allemagne, chaque année, 300 000 cas de maladie de Lyme seraient diagnostiqués contre 27 000 en France, soulignent les patients. Des chiffres qui font pour eux la preuve de l’inefficacité française.

Cette action en justice arrive après de nombreux appels des associations de patients, qui depuis plusieurs années, demandent à ce que le cas de la maladie de Lyme soit examiné de près et qu’un réel statut soit créé, avec un parcours de soin standardisé. Aujourd’hui, l’errance diagnostique est longue, et de nombreux malades se plaignent de ne pas accéder à un traitement adapté, surtout quand leurs symptômes persistent au-delà de trois semaines. Des médecins ayant prescrit des antibiotiques sur de plus longues durées se sont notamment faits épingler par l’Assurance maladie.

Idem pour des médecins biologistes qui s’étaient fournis en tests de dépistage, plus fiables, à l’étranger. « Il y en a qui vont en Allemagne ou aux États-Unis pour se faire diagnostiquer et traiter, car en France, il n’y a rien, c’est le désert. Et malheureusement, les professionnels de santé comme moi qui veulent dénoncer cela sont tout simplement éliminés de la scène médicale », dénonce Viviane Schaller, biologiste à Strasbourg, au micro d’Europe 1. Elle a été contrainte par l’Agence régionale de santé de fermer son laboratoire, après que celle-ci a constaté qu’elle achetait des tests en Allemagne.

Transmise par la tique, la maladie de Lyme est aujourd’hui le caillou dans la chaussure de la médecin française. En attendant des mesures du ministère de la Santé, la prévention doit être de mise pour limiter les risques d’infection. La tique sévit principalement en forêt, mais il est possible de se faire piquer également lors de balades dans un bois ou un parc urbains. Se rouler dans l’herbe dans un square peut aussi permettre à la tique de piquer : il est donc important d’examiner les enfants avec attention après les sorties en plein air.