Médecins et professionnels de santé libéraux

Pourquoi docteur ? - Médecins : les revenus des spécialistes vont progresser en 2017

il y a 3 mois, par Info santé sécu social

par Julien Prioux

Avec la nouvelle convention, les recettes supplémentaires s’établiront entre 3 000 et 16 000 euros en moyenne pour une quinzaine de spécialités médicales, selon la CNAM.

La convention médicale signée en août entre les syndicats médicaux et l’Assurance maladie va revaloriser le revenu des généralistes. Ils passeront en mai 2017 de 23 à 25 euros. Mais les spécialistes vont aussi voir leurs revenus croître, selon des données établies par l’Assurance maladie, Nicolas Revel, Une réponse face aux critiques des syndicats CSMF (1) et SML (2), qui ont refusé de parapher ce texte jugé « discriminant ».

Entre les nouvelles consultations complexes à 46 et 60 euros, la hausse du tarif pour les avis ponctuels de spécialistes sur demande du médecin traitant (de 46 à 48 euros en octobre 2017, puis 50 euros en juin 2018), les recettes supplémentaires (avant charges) s’établiront entre 3 000 et 16 000 euros, en moyenne, pour une quinzaine de spécialités croit savoir le Quotidien du Médecin.

Des chiffres différents selon l’exercice

Nicolas Revel, le directeur de l’Assurance maladie, indique que ces chiffres varieront en fonction de la discipline et du secteur, « les revalorisations étant plus importantes pour les médecins ne pratiquant pas de dépassements d’honoraires (secteur 1) ou s’engageant à les limiter via un contrat d’accès aux soins (CAS) ».

Ainsi, un pédiatre en secteur 1 ou signataire du CAS touchera 16.000 euros de plus, contre 7 300 euros pour un pédiatre ayant recours aux dépassements (secteur 2), et un chirurgien (secteur 1 et CAS) gagnera 15 100 euros, contre 6 900 euros pour ses confrères de secteur 2.

75 500 pour les généralistes en 2015

Pour les ophtalmologues, ces sommes atteindront respectivement 7 000 et 2 900 euros. Et elles seront de 9 100 euros et 4 500 euros pour les gynécologues, ou encore de 5 200 et 4 000 euros pour les cardiologues. Pour rappel, les revenus des médecins libéraux (généralistes et spécialistes), de 88 500 euros par an en moyenne en 2015, ont augmenté de 0,56 % par rapport à 2014, selon les derniers chiffres de la Caisse Autonome de Retraite des Médecins de France (CARMF).

Les revenus des 55 000 généralistes font même pire et ne progressent plus (+ 0,03 %). Ceux en secteur I s’établissent ainsi à 75 500 euros. De leur côté, les médecins spécialistes ne font pas beaucoup mieux avec des revenus qui augmentent légèrement (+ 1,18 %). Il se fixent à 105 700 euros.

(1) Confédération des Syndicats Médicaux Français

(2) Syndicat des Médecins Libéraux