Le droit à la santé

Pourquoi docteur - selon une étude de l’INSEE, les coûts liés à la santé seraient significativement plus élevés Outre-Mer qu’en métropole : l’écart atteindrait les 18 %.

Avril 2016, par Info santé sécu social

par Caroline Delavault
A Mayotte, la colère gronde. Depuis plusieurs semaines, les habitants de l’île enchaînent les grèves et les blocus. La raison : les inégalités économiques trop importantes entre l’Outre-Mer et la métropole.Et une nouvelle étude vient de confirmer leur sentiment d’injustice. Rendue publique ce jeudi 14 avril, l’étude de l’Institut national des statistiques et des études économiques (INSEE) a fait le bilan sur les écarts de prix en France métropolitaine et DOM-TOM. Et de nombreux produits de consommation sont effectivement plus chers en dehors de la métropole.Sur l’année 2015, on parle d’un écart de 12 % en Martinique, Guadeloupe et Guyane. De manière plus surprenante, se soigner coûte également plus qu’en métropole. Service de santé, médicaments, matériels thérapeutiques... L’écart le plus important concerne la Guadeloupe, où services de santé, médicaments et matériels thérapeutiques sont en moyenne 18 % plus chers qu’en métropole.

Le désespoir des Mahorais

C’est un cri de désespoir que lance les Mahorais. Depuis plusieurs semaines, l’île vit au rythme des grèves et des manifestations. Le 30 mars dernier, une grève générale a été lancée par un intersyndicale pour réclamer une "égalité réelle" avec la métropole sur les points économiques et sociaux. Le RSA, en métropole, est de 524 euros par mois. A Mayotte, il n’est que de 268 euros. Pourtant les habitants payent 15 % plus cher pour leur santé.

Aux Antilles, ils déboursent 17 % de plus

Comme l’explique l’INSEE, "on parle ici de prix bruts avant remboursement par la sécurité sociale et les complémentaires santés". Si l’Assurance maladie rembourse les soins à auteur de 70 %, comme en métropole, les tarifs de consultation sont plus élevés Outre-Mer. D’après l’étude,les écarts de prix sur les consultations sont en moyenne de 17 % pour les Antilles-Guyanne et de 15 % à La Réunion. Par exemple, en Guadeloupe et en Martinique, le prix de la consultation est fixée 25,30 euros au lieu de 23 en France métropolitaine.