Luttes et mobilisations

Sud Ouest - CHU de Bordeaux : les assistants de régulation médicale du centre 15 manifestent

il y a 3 mois, par Info santé sécu social

Impossible de les rater, ce mardi matin. Depuis sept heures et tout au long de la matinée, une vingtaine d’assistants de régulation médicale (ARM) du Samu centre 15 ont occupé le rond point situé à l’entrée du CHU de Bordeaux.

Ces agents dénoncent le manque d’effectif de leur service qui compte 48 ARM. Au quotidien, leur travail consiste à répondre aux appels reçus au centre 15, localiser et orienter les personnes en détresse vers des médecins libéraux ou des services d’urgences.

"’S’il y a un attentat à Bordeaux, est-ce qu’on est en capacité de réagir  ? On peut se poser la question"

Les ARM peuvent également être amenés à guider les personnes au bout du fil et leur prodiguer des conseils afin de réaliser des massages cardiaques.

Effectifs de nuit divisés par deux

Selon ces ARM, les effectifs de nuit ont été divisés par deux en cinq ans, obligeant les équipes de jours à renforcer celles de nuit.

Ces agents, appuyés par le syndicat Sud Santé réclament donc le recrutement de huit ARM à temps plein de nuit.

"Nous n’arrivons plus à répondre au téléphone", regrettait une ARM. "Les recommandations du Ministère de la Santé indiquent qu’il faut que nous répondions en moins d’une minute, cet objectif n’est pas atteint."

"’S’il y a un attentat à Bordeaux, est-ce qu’on est en capacité de réagir  ? On peut se poser la question", va même jusqu’à dire Patrice Perpère, représentant de Sud.

Le mouvement devrait être reconduit au même endroit ce mercredi matin.