Luttes et mobilisations

Syndicat national des infirmiers anesthésistes - Manifestation du 24 novembre 2016

il y a 4 mois, par Info santé sécu social

Le ministère doit revoir ses propositions à la hausse.

Avant d’avoir accepté d’entamer un travail et de le mener à terme pendant 2 ans, la profession IADE réclamait déjà une réelle revalorisation pour les services rendus, le niveau d’étude, de responsabilités et de contraintes professionnelles.

Le nouveau décret qui paraîtra dans quelques semaines est le fruit d’un long consensus qui débouchera sur un texte plus reconnaissant des prérogatives déjà exercées mais également sur de nouvelles responsabilités et activités qui vont permettre de substantielles économies, notamment concernant les transports inter-hospitaliers de patients "lourds".

Malgré ce nouvel effort volontariste dont à fait preuve la filière IADE, les dernières propositions chiffrées proposées ne sont pas méprisantes mais terriblement mesquines. Le ministère doit avoir le courage politique de réparer l’injustice statutaire et indiciaire de la filière infirmière-anesthésiste.

Le SNIA appelle l’ensemble de la filière à se mobiliser et à converger ce 24 novembre à Paris :

Rendez-vous dès 10H
devant le ministère de la fonction publique,
80 rue de Lille, 75007 Paris,

le cortège rejoindra ensuite le ministère des affaires sociales et de la santé.

Nos revendications essentielles portent sur :
•​la récupération d’un corps spécifique de toute la filière IADE dans la fonction publique hospitalière,
•une grille indiciaire conforme à une profession master bac+5 et conforme à nos responsabilités et nos contraintes professionnelles, avec répercussion sur le secteur privé non lucratif,
•la prise en compte de la pénibilité de la profession d’infirmière
•l’abandon du projet d’ordonnance autorisant un exercice partiel de notre profession.