Info santé sécu social

Tous les articles de cet auteur

Le droit à la santé

Le blog de Dan Lert sur Médiapart - La santé des personnes LGBTI, encore un long chemin à parcourir

il y a 14 heures, par Info santé sécu social

Par dan lert La sortie à Cannes du film « 120 battements par minute » qui retrace le magnifique combat de l’association ACT-UP contre les ravages du sida est l’occasion de remettre en lumière les enjeux autour de la santé des personnes LGBTI.
Lesbiennes, gays, bisexuels, trans et intersexe ont connu dans les dernières années des avancées dans la lutte contre les discriminations et dans leur visibilité dans la société, mais il reste énormément à faire pour la reconnaissance de chacune des identités (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Libération - Pénurie de vaccins, le diagnostic flou des laboratoires

il y a 17 heures, par Info santé sécu social

Par Eric Favereau — 16 mai 2017
Depuis plusieurs mois, les injections simples contre le BCG, la coqueluche ou l’hépatite B sont en rupture de stock. Pour l’expliquer, les entreprises pharmaceutiques avancent des arguments peu convaincants.  Pénurie de vaccins, le diagnostic flou des laboratoires La réponse fuse : « Non, on n’a pas de vaccin contre le BCG. » « Et le vaccin contre le virus de l’hépatite B ? » insiste le client. « Non plus, rupture de stock. » « Bon, ben alors le vaccin contre (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Médiapart - Le labo pharmaceutique Avadel licencie à la faveur d’un exil fiscal

il y a 17 heures, par Info santé sécu social

Par Manuel Jardinaud
À Vénissieux, la filiale française de recherche du laboratoire Avadel va supprimer la moitié de ses effectifs, suite au transfert du siège social à Dublin, en Irlande, pays à la fiscalité avantageuse. Dans le même temps, le groupe a créé une filiale aux îles Caïmans pour y héberger sa trésorerie. Ce jeudi 18 mai était un jour exceptionnel pour les 101 salariés d’Avadel Research, à Vénissieux (Rhône). Ils ont organisé un barbecue pour se regrouper et, surtout, se parler. Se parler pour (...)

Lire la suite
Médecins et professionnels de santé

Mouvement d’Insoumission aux Ordres Professionnels - Mai 2017 en France : vers la fin des corporatismes ?

il y a 17 heures, par Info santé sécu social

Communiqué de presse du 12 mai 2017
En cette période de transition politique où le nouveau contexte n’est pas complètement installé, nous avons conscience que le dossier des ordres professionnels, peu débattu, ne constitue pas un dossier prioritaire pour l’ensemble des citoyens.
Nous retenons néanmoins que :
trois candidats à la présidentielle ont fait part de leur souhait de mettre fin à ces regroupements professionnels obligatoires ;
un autre a du éteindre la rumeur, issue de ses propres rangs, (...)

Lire la suite
Union syndicale de la psychiatrie (USP)

Communiqué de l’USP du 23 mai 2017

il y a 20 heures, par Info santé sécu social

L’Union Syndicale de la Psychiatrie (USP) tient à exprimer son inquiétude et sa détermination au lendemain des résultats des élections présidentielles.
Nous sommes inquiets des presque 11 millions de voix rassemblés par Marine Le Pen et son programme xénophobe, islamophobe et fascisant.
Nous sommes inquiets de la détermination affichée par le nouveau président de la République, Emmanuel Macron, à appliquer un programme néolibéral, prolongement au visage rajeuni de ceux de Nicolas Sarkozy et François (...)

Lire la suite
Mai 2017 Macron

Bastamag - Programmes : de Fillon à Macron, une offensive générale contre le principe de précaution aux dépens de la santé publique

hier, par Info santé sécu social

par CHAPELLE Sophie
Il y a bientôt vingt ans, le Conseil d’État s’appuyait sur le principe de précaution pour empêcher la culture de maïs transgénique en France. Depuis, le principe de précaution est invoqué pour tenter de freiner la banalisation de produits toxiques, des pesticides aux perturbateurs endocriniens, en passant par les nanoparticules. Ce principe est désormais la cible de François Fillon. De son côté, Emmanuel Macron affirme vouloir concilier le principe de précaution avec un « principe (...)

Lire la suite
Dans le monde

AFP - Choléra au Yémen : près de 23.500 cas, 242 morts en trois semaines

hier, par Info santé sécu social

Genève (AFP)
L’épidémie de choléra, qui sévit au Yémen depuis fin avril, a fait 242 morts et 23.425 cas suspects dans ce pays en guerre, a indiqué vendredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui craint jusqu’à 250.000 cas d’ici six mois.
Jeudi, 3.460 nouveaux cas suspects ont été recensés et 20 décès ont été imputés au choléra dans le pays, où environ deux tiers de la population souffrent de la faim, selon l’ONU.
"La vitesse de recrudescence de cette épidémie de choléra est sans précédent", a déclaré (...)

Lire la suite
Organisations syndicales

Communiqué de presse de l’Action Sociale CGT, de l’Action Sociale FO, et de SUD Santé Sociaux - Pour le maintien et le développement de la Protection de l’Enfance

il y a 2 jours, par Info santé sécu social

A Angers après une mobilisation de 700 salariés le 4 mai dernier et avec le soutien affirmé du secteur médico-social, de la pédopsychiatrie et de l’ensemble des secteurs professionnels proches de la protection de l’enfance dont le sanitaire, une nouvelle mobilisation le 15 mai 2017 a vu converger, plus de 800 personnes, au Conseil Départemental. Les salariés avec leurs organisations syndicales sont venus exiger le retrait des décisions qui visent à faire des économies à grande échelle, en faisant (...)

Lire la suite
Médecins et professionnels de santé

Le quotidien du médecin - Sanctionné par l’Ordre, menacé de mort pour une tribune controversée sur le FN, un généraliste choisit de déplaquer

il y a 2 jours, par Info santé sécu social

Stéphane Long
Un an de suspension d’exercice dont six mois ferme pour manquement aux obligations déontologiques. La sanction infligée en juillet 2016 par la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins de Haute-Normandie a été fatale au Dr Thierry Lecoquierre. Installé au Havre depuis 27 ans, le généraliste âgé de 58 ans a mis fin à son activité au mois de décembre dernier, licencié sa secrétaire et mis en vente son cabinet, après en avoir informé ses patients.
Très affecté, le médecin confie au « (...)

Lire la suite
Divers

Pourquoi docteur - Laigneville : un maire interdit à ses habitants de mourir à domicile

il y a 4 jours, par Info santé sécu social

Désert médical
par Marion Guérin
Vous voulez mourir ? Grand bien vous fasse, mais pas ici, pas chez vous. A Laigneville, dans l’Oise, il est formellement interdit depuis mercredi de décéder à domicile. Les candidats au grand départ sont tenus de trépasser sur la voie publique, dans les centres commerciaux ou sur les terrasses de café, qu’importe, du moment que le Samu puisse constater leur mort et qu’un médecin n’ait pas à se rendre chez eux pour le faire.
Christophe Dietrich a décidé de jouer la (...)

Lire la suite