Les complémentaires

lequotidiendumedecin.fr : 5% de Français n’avaient toujours aucune couverture complémentaire santé en 2014

il y a 3 semaines, par infosecusanté

5% de Français n’avaient toujours aucune couverture complémentaire santé en 2014

Marie Foult

29.01.2018

En 2014, 95 % des Français étaient couverts par une complémentaire santé, dont 7 % par la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C). C’est ce que révèle une enquête* de l’Institut de recherche et de documentation de la santé (Irdes), publiée ce lundi.

Grâce au rôle protecteur de la CMU-C, le taux de personnes sans aucune couverture (5 %) est inchangé depuis 2008 malgré l’augmentation du taux de pauvreté. L’absence de couverture reste principalement corrélée au revenu et au milieu social (près de 16 % des chômeurs, 8 % des personnes sans diplôme, 7 % des familles monoparentales). Les jeunes adultes (20-29 ans) sont 9 % à ne pas avoir de complémentaire. En revanche, le taux de personnes sans couverture complémentaire est pratiquement identique chez les personnes en ALD et chez celles qui ne le sont pas.

En 2014, seuls 3 % des actifs salariés du privé n’étaient pas couverts. Parmi ceux qui le sont, 70 % bénéficient d’un contrat collectif, un quart d’un contrat individuel et 2,4 % sont à la CMU-C. Une fois pris en compte les bénéficiaires de la CMU-C, le taux de non-couverts est de 5,5 % chez les indépendants et de seulement 1,4 % chez les salariés du secteur public.

Perception du remboursements, des écarts nets

Quid du remboursement ? Les salariés du privé titulaires d’un contrat collectif se distinguent nettement des détenteurs d’un contrat individuel. Ils sont en effet 78 % à considérer que leur contrat collectif rembourse très bien ou plutôt bien les dépassements d’honoraires des spécialistes – contre seulement 60 % pour les salariés du privé titulaires d’un contrat individuel, 63 % pour les indépendants, 57 % pour les retraités, et 51 % des salariés du secteur public...