Branche maladie de la sécurité sociale

Viva - Protection sociale des étudiants : tout change

Septembre 2018, par Info santé sécu social

Dès le 1er septembre 2018, la protection sociale obligatoire des étudiants sera assurée par l’assurance-maladie. Les mutuelles étudiantes garderont la gestion de la complémentaire.
1 Que dit la loi ? La loi « Orientation et réussite des étudiants », définitivement adoptée le 15 février 2018, prévoit l’évolution de la réglementation de la protection sociale des 1,8 million d’étudiants que compte notre pays. L’article 11 précise : « Les droits et obligations des organismes délégataires pour le service des (...)

Lire la suite
Branche maladie de la sécurité sociale

Le Monde.fr : Arrêts-maladie : «  Je dois régulièrement me battre avec des patients pour les arrêter  »

Septembre 2018, par infosecusanté

Arrêts-maladie : «  Je dois régulièrement me battre avec des patients pour les arrêter  »
Dans les cabinets médicaux, l’arrêt-maladie est l’objet de négociations. Patients qui refusent, patients qui réclament… Des médecins racontent.
LE MONDE
08.09.2018
Par François Béguin
Les médecins ont senti le vent tourner. Après avoir envisagé cet été de faire payer aux employeurs une partie du coût des arrêts-maladie de courte durée, c’est désormais vers eux que le gouvernement s’est mis à regarder pour tenter (...)

Lire la suite
Branche maladie de la sécurité sociale

Les Echos - Arrêts maladie : le gouvernement veut faire payer les entreprises

Août 2018, par Info santé sécu social

ALAIN RUELLOLEÏLA DE COMARMONDSOLVEIG GODELUCK Le 01/08
Le gouvernement envisage de basculer quatre jours d’indemnisation de la Sécurité sociale vers les employeurs pour les arrêts de moins de huit jours. Les patrons du Medef, de la CPME et de l’U2P ont écrit à Edouard Philippe pour protester contre cette charge supplémentaire de 900 millions. Les syndicats contestent aussi le projet.
Alerte rouge chez les patrons ! Le Medef, la CPME et l’U2P sont vent debout contre un projet du gouvernement qui (...)

Lire la suite
Branche maladie de la sécurité sociale

Les Echos - Le coût des arrêts maladie s’envole avec la retraite à 62 ans

Août 2018, par Info santé sécu social

En quatre ans, le coût des arrêts maladie a crû de plus de 13 %. L’essor du taux d’activité des plus de 60 ans se traduit par des arrêts plus longs et mieux indemnisés.
Le coût des arrêts maladie, arrêts de travail et congés maternité ne cesse d’augmenter (https://www.lesechos.fr/economie-france/social/0301320654386-lemploi-repart-les-arrets-maladie-senvolent2155191.php) .
Les montants d’indemnités journalières ont encore crû de 4,6 % sur douze mois en juin 2018, à 10,4 milliards d’euros, selon les (...)

Lire la suite
Branche maladie de la sécurité sociale

Le Monde - Alzheimer : vers le déremboursement des médicaments

Mai 2018, par Info santé sécu social

C’est l’épilogue d’un débat qui divise la communauté médicale depuis des années. Un arrêté signé par la ministre de la santé, Agnès Buzyn, devrait acter dans les prochains jours le déremboursement des quatre médicaments (donépézil, rivastigmine, galantamine, mémantine) utilisés pour traiter les symptômes de la maladie d’Alzheimer. L’information révélée par Libération, vendredi 25 mai, a été confirmée au Monde.
La Haute autorité de santé (HAS) avait jugé en octobre 2016 que ces traitements, qui représentaient fin (...)

Lire la suite
Branche maladie de la sécurité sociale

Le quotidien du médecin - Homéopathie : Buzyn n’exclut plus le déremboursement, les médecins concernés préparent leur riposte

Mai 2018, par Info santé sécu social

C’est un énième rebondissement dans la saga sur l’homéopathie, relancée mi-mai par une tribune au vitriol dans le Figaro dénonçant les « pratiques ésotériques » de certains praticiens, accompagnée du lancement d’un site contre les « fake medecines ».
En fin de semaine dernière, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a déclaré sur France Inter qu’elle envisageait désormais de conditionner le remboursement de l’homéopathie à une évaluation scientifique stricte. « L’homéopathie n’a jamais été évaluée médicalement. Si (...)

Lire la suite
Branche maladie de la sécurité sociale

Les Echos.fr : Pas de dérapage en vue pour les dépenses d’assurance-maladie en 2018

Mai 2018, par infosecusanté

Pas de dérapage en vue pour les dépenses d’assurance-maladie en 2018
Solveig Godeluck |
Le 16/04
L’objectif de dépenses d’assurance-maladie en ville n’a pas été respecté en 2017, mais cela a été compensé par la faiblesse de l’activité hospitalière. -
La chute de l’activité des hôpitaux a contrebalancé le surcoût des soins en ville l’an dernier. L’année 2018 démarre avec un matelas de sécurité.
C’est plutôt une bonne nouvelle. Selon l’avis du Comité d’alerte sur le respect de l’Objectif national de dépenses (...)

Lire la suite
Branche maladie de la sécurité sociale

France info : Allergies : des traitements qui ne seront bientôt plus remboursés ?

Avril 2018, par infosecusanté

France info : Allergies : des traitements qui ne seront bientôt plus remboursés ?
21 avril 2018
Un rapport de la Haute Autorité de santé propose de ne plus rembourser les traitements de prévention contre les allergies, alors que celles-ci sont plus graves et plus fréquentes qu’il y a 40 ans.
Ce sont les mêmes symptômes chaque année au printemps. Comme 30 % des Français, cette patiente, sensible au pollen, souffre de rhinite allergique. Ces tests permettent d’identifier précisément les allergènes (...)

Lire la suite
Branche maladie de la sécurité sociale

Lequotidiendumedecin.fr : Consultations complexes, visites longues, OPTAM : la CNAM lâche du lest

Avril 2018, par infosecusanté

Consultations complexes, visites longues, OPTAM : la CNAM lâche du lest
Loan Tranthimy
18.04.2018
Outre le volet télémédecine, le projet d’avenant examiné ce mercredi par les partenaires conventionnels prévoit plusieurs mesures relatives aux actes cliniques et techniques.
La CNAM a d’abord accepté d’élargir le champ des consultations complexes (46 euros) et très complexes (60 euros), à la demande notamment de la CSMF qui dénonçait leur périmètre trop restreint.
Ainsi, les pédiatres et les (...)

Lire la suite
Branche maladie de la sécurité sociale

Lequotidiendumedecin.fr : Dépenses maladie : pas de dérapage en 2017… sauf pour les soins de ville !

Avril 2018, par infosecusanté

Dépenses maladie : pas de dérapage en 2017… sauf pour les soins de ville !
Sophie Martos
17.04.2018
Les dépenses d’assurance-maladie entrant dans le champ de l’ONDAM sont restées dans les clous en 2017 atteignant 190,7 milliards d’euros, un montant « très proche » de l’objectif du gouvernement (- 60 millions d’euros). Mais ce résultat global « masque un dépassement » du sous-objectif des soins de ville, qui est compensé par la « sous-exécution » de l’enveloppe des établissements, relève le comité (...)

Lire la suite

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80