Industrie pharmaceutique et biologie médicale

La Tribune - Sanofi multiplie ses profits par cinq grâce son échange d’actifs avec Boehringer Ingelheim

Avril 2017, par Info santé sécu social

Le bénéfice net de Sanofi grimpe à 5,7 milliards d’euros au premier trimestre, dopé par la cession de son activité de santé animale ua laboratoire allemand. Sans compter cette transaction, le groupe pharmaceutique connait également une hausse de ses profits grâce à ses activités vaccins et maladies rares. Malgré ses tentatives de rachat ratées, Sanofi maintient le cap. Le géant pharmaceutique français a publié vendredi des résultats en forte hausse au premier trimestre, mais reflétant surtout des effets (...)

Lire la suite
Industrie pharmaceutique et biologie médicale

Allo-docteurs - Les nouveaux médicaments sont-ils toujours utiles ?

Avril 2017, par Info santé sécu social

Pas une semaine ne passe sans qu’un nouveau médicament n’arrive en pharmacie. Pourtant, rares sont les innovations thérapeutiques décisives pour le patient. Comment l’intérêt thérapeutique des nouvelles molécules est-il évalué ?
Par La rédaction d’Allodocteurs.fr Les médicaments n’ont pas de secret pour le professeur Jean-François Bergmann. Il dirige le service de médecine interne de l’hôpital Lariboisière (AP-HP) à Paris, un service où l’on soigne des maladies rares ou touchant plusieurs organes à la fois. (...)

Lire la suite
Industrie pharmaceutique et biologie médicale

Que Choisir - Perturbateurs endocriniens• Notre santé en danger

Avril 2017, par Info santé sécu social

Omniprésents dans notre vie quotidienne, susceptibles de favoriser de nombreuses pathologies, les perturbateurs endocriniens sont des substances au comportement très particulier. Un véritable défi pour les scientifiques qui tentent de cerner leurs effets, afin de protéger notre santé.
Jamais un terme scientifique ne se sera invité avec autant d’insistance dans une campagne électorale. Depuis qu’elle a débuté, Benoît Hamon n’a pas manqué une occasion de rappeler qu’il promettait, s’il était élu (...)

Lire la suite
Industrie pharmaceutique et biologie médicale

Médiapart - Dépakine : Des milliers de malformations chez les enfants exposés

Avril 2017, par Info santé sécu social

Par Agence Reuters
Entre 2.150 et 4.100 enfants ayant été exposés in utero au valproate, la substance active de l’antiépileptique Dépakine de Sanofi, et à ses dérivés sur la période 1967-2016 seraient atteints d’au moins une malformation congénitale majeure, selon une estimation pour la France établie par une étude des autorités sanitaires publiée jeudi.
Entre 2.150 et 4.100 enfants ayant été exposés in utero au valproate, la substance active de l’antiépileptique Dépakine de Sanofi, et à ses dérivés sur la (...)

Lire la suite
Industrie pharmaceutique et biologie médicale

Allo-docteur avec l’AFP - Dépakine : combien de malformations ?

Avril 2017, par Info santé sécu social

Afin d’estimer le nombre d’enfants souffrant de malformations congénitales graves liées à la Depakine® (valproate de sodium) et ses dérivés, les chercheurs ont étudié près de 2 millions de naissances achevées entre le 1er janvier 2011 et le 31 mars 2015. L’étude a croisé les données de soins (remboursements, hospitalisations...) des mères et l’état de santé de leur enfant, grâce à la base de données de l’Assurance-maladie (Sniiram).
De 1967 à 2016, entre 64.100 et 100.000 grossesses auraient été exposées au (...)

Lire la suite
Industrie pharmaceutique et biologie médicale

Le Lanceur - Cancer : faut-il imposer un 49-3 à l’industrie pharmaceutique ?

Avril 2017, par Info santé sécu social

Par Mathilde Régis
Face à l’augmentation continue du prix des médicaments innovants contre le cancer, le cancérologue Thierry Philip, président du conseil d’administration de l’institut Curie, s’inquiète du fait que la France “ne pourra plus continuer à donner à chaque malade le traitement dont il a besoin”. Soutien de Benoît Hamon pour la présidentielle et maire du 3e arrondissement de Lyon, il appelle l’industrie pharmaceutique à faire preuve d’une plus grande transparence pour éviter que l’État (...)

Lire la suite
Industrie pharmaceutique et biologie médicale

Pourquoi docteurs ? Promotion des médicaments : de nouvelles règles pour mieux encadrer

Avril 2017, par Info santé sécu social

Peut-on vanter les mérites d’un traitement thérapeutique comme on valorise les attributs d’une belle voiture ou d’une paire de chaussures ? Théoriquement, non, répondent les autorités françaises. Le médicament n’est pas un produit comme les autres et sa publicité doit répondre à des règles strictes, encadrées, fort éloignées de celles qui régissent le marketing des autres biens de consommation.
Partant de ce constat, la Haute Autorité de Santé (HAS) souhaite renforcer la réglementation sur la promotion des (...)

Lire la suite
Industrie pharmaceutique et biologie médicale

Marianne - Mise en examen dans l’affaire du Mediator mais nommée au comité d’éthique de l’Académie de médecine !

Avril 2017, par Info santé sécu social

Malgré sa mise en examen pour trafic d’influence au profit des laboratoires Servier dans le scandale du Mediator, l’ancienne sénatrice UMP de Paris, Marie-Thérèse Hermange, a été confirmée au comité d’éthique de l’Académie de médecine, révèle « Le Figaro » ce mardi 28 février.
La nomination de Marie-Thérèse Hermange parmi les membres du comité d’éthique de l’Académie de médecine, début janvier, avait suscité la colère. Et pour cause. L’ancienne sénatrice UMP de Paris, mise en examen en 2013 dans le cadre d’une (...)

Lire la suite
Industrie pharmaceutique et biologie médicale

Médiapart - Sanofi verse 19,8 millions de dollars pour une affaire de surfacturation

Avril 2017, par Info santé sécu social

WASHINGTON (Reuters) - Sanofi-Pasteur, filiale de Sanofi a accepté de verser 19,8 millions de dollars (18,6 millions d’euros) en règlement d’un litige de surfacturation de médicaments au département américain des Anciens Combattants entre 2002 et 2011, a annoncé lundi le département américain de la Justice.
La société avait dit avoir réalisé une erreur comptable en surfacturant certains médicaments, indique-t-il dans un (...)

Lire la suite
Industrie pharmaceutique et biologie médicale

Allo-docteurs avec AFP -Traitement contre l’hépatite C : nouvel accord conclu pour une baisse des prix

Avril 2017, par Info santé sécu social

Le comité des produits de santé (CEPS) vient de conclure un accord avec le laboratoire américain Gilead afin de limiter le prix de ses traitements anti-hépatite C, le Sovaldi et le Harvoni. Finis, les 41.000 euros à débourser pour un traitement au Sovaldi. Désormais, ce médicament destiné à soigner l’hépatite C ne pourra plus être vendu au-delà de 28.700 euros, selon l’accord conclu entre le comité des produits de santé – un organisme interministériel placé sous l’autorité conjointe des ministres de la (...)

Lire la suite

0 | ... | 200 | 210 | 220 | 230 | 240 | 250 | 260 | 270 | 280 | ... | 350