La psychiatrie

Médiapart, le blog de Mathieu Bellahsen - « Rexister » : psychiatrie et ébullition du monde de la santé

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

Le monde de la santé est en ébullition, la psychiatre toujours en feu et ses pompiers pyromanes sont aux commandes. La lutte à venir est nécessaire, décisive pour « réxister ». Rendez-vous le 14 novembre pour la mobilisation nationale de la santé et pour l’AG du printemps de la Psychiatrie fin novembre.
L’ébullition du monde de la santé est en cours, l’embrasement de la psychiatrie continue au Rouvray, à Toulouse, à Moisselles et ailleurs. Une constellation d’organisations prépare une mobilisation (...)

Lire la suite
Environnement et facteurs dégradant la santé

Médiapart - Notre-Dame : six mois après l’incendie, les coulisses d’un scandale sanitaire caché

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

17 OCTOBRE 2019 PAR PASCALE PASCARIELLO ET ANTOINE SCHIRER
Selon le dernier bilan présenté le 14 octobre par l’Agence régionale de santé (ARS) et la préfecture de Région, douze enfants sont contaminés au plomb et soixante-dix-huit sont sous surveillance médicale. Ces résultats alarmants sont la conséquence d’une absence de prise en compte de l’ampleur de la pollution au plomb, voire des tentatives par les autorités d’en dissimuler la réalité. Nous revenons en vidéo et en accès libre sur nos cinq mois (...)

Lire la suite
Les professionnels de santé

Le Généraliste - Bercy suggère « d’adapter » la liberté d’installation des médecins en zone surdotée

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

La désertification médicale n’inquiète pas seulement les autorités de santé et la population. Elle préoccupe aussi le ministère de l’Économie et des Finances. Au point que la Direction générale du Trésor a décidé de consacrer son bulletin mensuel d’octobre (Trésor-Eco) à cette problématique. Dans un document de 12 pages intitulé « Comment lutter contre les déserts médicaux ? », Daniel Caby (data scientist à la Cour des comptes), Jean-Denis Zafar (ingénieur polytechnicien, administrateur de l’Insee) et Victore (...)

Lire la suite
Cliniques, maternités et Hôpitaux privés

Le Parisien -Hauts-de-Seine : des soins sans rendez-vous pour les petites urgences (dans le privé -1-)

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

Par Florence Hubin Le 16 octobre 2019
La salle d’attente toute pimpante a été aménagée face aux admissions de la clinique Lambert. Depuis quelques semaines, un accueil de soins non programmés fonctionne au rez-de-chaussée de l’établissement pour accueillir les patients dont l’état ne justifie pas une orientation aux urgences.
« L’idée est d’être une zone tampon entre la médecine de ville et les urgences, notamment pour plâtrer, suturer… », explique le Dr Pierre Gautier-Gentes, l’un des deux médecins (...)

Lire la suite
L’hôpital

L’Obs - Les services de pédiatrie d’Ile-de-France craignent une « crise sanitaire » faute d’internes

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

« [...] la répartition des internes de médecine générale dans les différents services de pédiatrie de la région s’est faite sans tenir compte des besoins des hôpitaux, notamment ceux les plus éloignés du centre de Paris ».
Par L’Obs avec AFP
Publié le 16 octobre 2019 à 21h34 Plus d’une vingtaine de chefs de services de pédiatrie d’Ile-de-France s’alarment mercredi du manque d’internes de médecine générale auquel ils risquent de faire face cet hiver, craignant que cela ne débouche sur « une crise sanitaire (...)

Lire la suite
L’hôpital

Le Monde - Hôpitaux : près de 4 200 lits supprimés en 2018

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

Près de 4 200 lits d’hospitalisation complète ont été fermés en 2018 dans les établissements de santé français, qui ont aussi créé plus de 1 800 places d’hospitalisation partielle, selon une étude du ministère de la santé, publiée jeudi 17 octobre.
Après avoir franchi à la baisse le seuil des 400 000 lits en 2017, les hôpitaux et cliniques ont encore réduit leur capacité d’accueil de 1 % l’an dernier. Les 3 036 hôpitaux et cliniques disposaient très exactement de 395 693 lits d’hospitalisation complète, soit 4 (...)

Lire la suite
Les professionnels de santé

Infirmiers.com - "La petite malade a mal à son hôpital public..."

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

Nous publions, avec l’autorisation de l’auteur, ce "Plaidoyer pour l’hôpital public". Il est écrit par une "jeune malade", comme elle se définit elle-même sur son blog au titre éponyme, le 10 octobre dernier, alors qu’avait lieu, à la Pitié-Salpétrière, une assemblée générale de médecins et paramédicaux pour la défense de l’hôpital public.
"J’ai voulu écrire quelques mots en soutien. Je ne peux pas faire grand chose de plus, vu mon état, depuis le fond de mon lit. Je me battrais autant que je le pourrais pour (...)

Lire la suite
Environnement et facteurs dégradant la santé

Le Monde - Lubrizol - Quid des échantillons sanguins ? « C’est peu de dire que les leçons de Seveso n’ont guère été retenues »

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

Samedi 12 octobre 2019, par FOUCART Stéphane
Après l’incendie de Rouen, les autorités se sont lancées dans une frénésie d’échantillonnage où tout doit être contrôlé. Tout, sauf semble-t-il les victimes directes de la catastrophe, note, dans sa chronique, Stéphane Foucart, journaliste au « Monde ».
Le 10 juillet 1976, non loin de Seveso, dans le nord de l’Italie, une explosion secoue une usine de production de substances chlorées destinées à la pharmacie. Un nuage de dioxine (dite TCDD 2,3,7,8) se disperse (...)

Lire la suite
L’hôpital

Le Parisien - Les urgences bientôt contraintes de sélectionner les patients ?

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

Par Daniel Rosenweg Le 15 octobre 2019
21,5 millions de Français ont fréquenté les urgences en 2018. C’est 16,3 % de plus en six ans, un engorgement devenu inquiétant et des délais d’attente qui explosent. Si les 640 services d’urgence, publics ou privés, sont pris d’assaut, c’est parce qu’ils accueillent sans modération. Une absence de sélection à l’entrée qui s’explique par… un intérêt financier : chaque passage leur rapporte 200 euros, quelle que soit la durée des soins prodigués.
Déposé ce mardi, un (...)

Lire la suite
Les professionnels de santé

Le Généraliste - « L’AME est une nécessité, n’y touchons pas », clame MG France

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

Christophe Gattuso
| 12.10.2019
L’annonce d’un prochain plan de lutte contre les fraudes à l’aide médicale d’État (AME), annoncé lundi par Agnès Buzyn, n’est pas du tout du goût de MG France. Dans la foulée de 850 médecins signataires d’une récente tribune, le syndicat de médecins généralistes invite les parlementaires à ne pas remettre en cause l’AME dans un communiqué rendu public jeudi.
« La santé des plus fragiles, la santé des migrants et la santé publique sont des enjeux trop importants pour être (...)

Lire la suite

0 | ... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | ... | 1580