Luttes et mobilisations

Le Quotidien du Médecin - La maternité du Blanc évacuée ce mardi matin après décision de fermeture

il y a 3 jours, par Info santé sécu social

30.10.2018

Les forces de l’ordre ont procédé ce mardi matin à l’évacuation de la maternité du Blanc (Indre), occupée depuis une huitaine de jours après une décision de fermeture prise par l’État, a-t-on appris auprès d’occupants et l’élus.

« L’évacuation a débuté vers 4 h 30. Nous étions 70 personnes sur place, dont une dizaine d’enfants », a expliqué l’une des occupantes, Laure Courgeau.

Contactée, la préfecture de l’Indre n’a pas souhaité confirmer.

La maire du Blanc, Annick Gombert (PS) a confirmé l’évacuation de la maternité devant laquelle elle se trouvait. « On s’y attendait […]. Il y a beaucoup de gendarmes qui nous empêchent de pénétrer à l’intérieur », a-t-elle indiqué.

Une maternité jugée « dangereuse » par Agnès Buzyn

Les accouchements étaient suspendus depuis juin à la maternité jugée récemment « dangereuse » par Agnès Buzyn. Les femmes sont depuis dirigées vers Châteauroux, Poitiers et Châtellerault, à plus d’une heure de route. La ministre de la Santé avait évoqué les « très mauvaises pratiques » au-delà d’un manque d’obstétriciens qui avait justifié sa fermeture provisoire.

Début octobre, un rapport d’expertise commandé par l’agence régionale de santé Centre-Val de Loire avait préconisé l’ouverture d’un centre de périnatalité, sans accouchements.

Trois gynécologues-obstétriciens avaient cependant présenté un projet de relance de l’activité obstétrique.

Très médiatisée, l’évacuation a été relayée à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux par les manifestants, les usagers, les syndicats et quelques personnalités politiques.