Assistance Publique des Hopitaux de Paris (AP-HP)

Allo-docteurs - Après la crise du coronavirus, l’hôpital toujours exsangue

il y a 1 semaine, par Info santé sécu social

Si les départs de médecins et de chirurgiens se multiplient ces derniers mois au sein des hôpitaux, l’AP-HP souffre surtout d’une terrible pénurie en personnel soignant depuis des années.

Par La rédaction d’Allodocteurs.fr

Rédigé le 08/09/2020

« En 2019, à l’AP-HP il manquait à peu près 1000 personnels et 600 infirmières. Dans mon service, en gériatrie, avant le covid il nous manquait une vingtaine d’infirmières, après le covid il nous en manquait 30… Et s’il nous manque 30 infirmières, on ne peut pas fonctionner » détaille le Dr Christophe Trivalle, gériatre à l’hôpital Paul Brousse et membre du collectif inter-hôpitaux.

Pour une nouvelle gouvernance
Un constat largement partagé dans les rangs du collectif inter-hôpitaux. « Depuis des années les infirmières et les aides-soignants le disent, indépendamment de la crise du covid, ils n’ont pas assez de temps pour s’occuper des patients parce qu’il y a des « ratios », à cause desquels on n’a pas assez de personnel au lit des patients ! » abonde le Dr Sophie Crozier, neurologue, et membre du Collectif Inter-Hôpitaux. Le collectif réclame une nouvelle gouvernance aux directions d’établissements pour que les acteurs de terrain soient davantage associés aux prises de décisions.