Le handicap

Soutien aux AESH (Accompagnants d’élèves en situation de handicap). STOP À LA PRÉCARITÉ.

il y a 4 mois, par Info santé sécu social

Personnel indispensable de l’Éducation nationale, les AESH (accompagnants d’élèves en situation de handicap) interviennent en classe en complément des professeurs auprès d’enfants reconnus handicapés (parfois physiques, souvent pour troubles cognitifs ou du comportement) par les MDPH afin, entre autres, de les aider à comprendre les consignes en les reformulant, en guidant leur travail pour leur permettre de suivre les programmes. Tâche qu’un prof ne peut effectuer sans perdre de temps pour le reste d’une classe, puisque, jusqu’au lycée ces enfants poursuivent une scolarité en établissement « ordinaire ».

Seulement voilà, rejetés dans une extrême précarité, ces personnels sont aujourd’hui le sous-prolétariat de l’Éducation nationale. Deux CDD de trois ans avant d’être titulaire sans pour autant jamais devenir fonctionnaire, ils subissent également un temps partiel imposé (de 20h à 32h hebdo, le plus souvent 24h/semaine), leur salaire est au Smic horaire (soit environ 600 à 1000€ net mensuel).

Depuis des mois, ils réclament au ministre de l’Éducation un vrai statut, une vraie reconnaissance, un salaire décent, bref la fin du mépris mais il fait la sourde oreille. Une intersyndicale de toutes les organisations de l’Éducation nationale appuie leur demande.

Vous pouvez aussi les aider en signant et partageant la Pétion ci-dessous :
https://www.change.org/p/jean-michel-blanquer-soutien-aux-aesh-accompagnants-d-%C3%A9l%C3%A8ves-en-situation-de-handicap-stop-%C3%A0-la-pr%C3%A9carit%C3%A9