Le droit à l’IVG

Le Monde - La clause de conscience des médecins relative à l’IVG fait débat à l’Assemblée

il y a 4 mois, par Info santé sécu social

Des élues de gauche ont plaidé pour la suppression de cette clause spécifique, qui s’ajoute à la clause de conscience pour l’ensemble des actes médicaux.
Le Monde avec AFP Publié le 23 mars 2019 à 02h27
La clause de conscience, dont les médecins peuvent se prévaloir pour refuser de pratiquer une interruption volontaire de grossesse (IVG) a fait débat dans la soirée du vendredi 22 mars à l’Assemblée nationale.
Des députées du Parti socialiste (PS) et de La France insoumise (LFI) ont défendu, avec le (...)

Lire la suite
Le droit à l’IVG

Lequotidiendumedecin.fr : Grève des IVG » : des militantes réclament des sanctions

il y a 4 mois, par infosecusanté

Grève des IVG » : des militantes réclament des sanctions
19.03.2019
La condamnation par le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) de la menace de « grève des IVG » proférée par le Syngof, le premier syndicat des gynécologues et obstétriciens, n’est pas jugée suffisante par certaines militantes féministes. Une vingtaine d’entre elles l’a fait savoir hier, lundi, en débarquant au siège du CNOM, vêtues de blouses blanches tachées de faux sang, rapporte l’AFP. Ces militantes ont brandi des pancartes (...)

Lire la suite
Le droit à l’IVG

JIM - Grève des IVG : comment se tirer une balle dans le pied ?

il y a 4 mois, par Info santé sécu social

Paris, le jeudi 14 mars 2019
Une exagération des réseaux sociaux ? Une lecture trop rapide et orientée ? Non. De telles suppositions pouvaient être légitimes hier à l’annonce de l’intention qui aurait été formulée par le Syndicat national des gynécologues obstétriciens français (SYNGOF) d’appeler à une grève des IVG. Pourtant, il ne s’agissait nullement d’une interprétation déformée de Twitter ou d’observateurs mal informés : le SYNGOF a bien adressé à ses adhérents un mail où il les prévient : « (...)

Lire la suite
Le droit à l’IVG

Allo-docteurs - IVG : "J’ai honte que certains de mes collègues puissent dire des choses pareilles"

il y a 4 mois, par Info santé sécu social

Le Syndicat national des gynécologues obstétriciens de France (Syngof) a brandi la menace d’une grève des IVG. Après Agnès Buzyn, de nombreux gynécologues condamnent fermement cette manoeuvre.
Par la rédaction d’Allodocteurs.fr Dans un mail envoyé mardi à ses adhérents, le Syngof a invité ses adhérents à "être prêts à arrêter la pratique des IVG". L’objectif était de faire pression sur le ministère de la Santé afin de régler le cas de quinze médecins condamnés à de lourds dommages pour erreur médicale. La (...)

Lire la suite
Le droit à l’IVG

Allo-docteurs - "On n’a pas le droit d’attaquer l’IVG. C’est sacré"

il y a 4 mois, par Info santé sécu social

Le Pr Philippe Deruelle, Secrétaire général au Collège national des gynécologues et obstétriciens, qualifie le chantage à l’IVG du Syngof "d’indigne". Par Maud Le Rest
Rédigé le 13/03/2019
Le Syngof brandit la menace d’une grève de l’IVG pour des questions d’assurance "On n’a pas le droit d’attaquer l’IVG. C’est sacré. Ca représente tellement pour les droits des femmes. Même en pensée, on n’a pas le droit de dire qu’on fera la grève des IVG." Les réactions à chaud du Pr Philippe Deruelle, Secrétaire (...)

Lire la suite
Le droit à l’IVG

Collectif National pour les Droits des Femmes : le principal syndicat des gynécologues est contre l’avortement.

il y a 4 mois, par Info santé sécu social

Communiqué de presse du Collectif National pour les Droits des Femmes
LE SYNGOFF MULTIPLIE LES PROVOCATIONS
Son président, Bertrand de Rochambeau, l’avait déjà exprimé le 28 septembre dernier en déclarant : « Les choses auxquelles je ne crois pas, je ne les fais plus. Nous ne sommes pas là pour retirer des vies ». Et il arrête de pratiquer des avortements....
Mais voilà que ce même syndicat récidive aujourd’hui en menaçant d’appeler ses adhérent.e.s à ne plus pratiquer d’IVG s’il n’est pas reçu par la (...)

Lire la suite
Le droit à l’IVG

Allo-docteurs - Quand un syndicat de gynécologues menace le droit à l’IVG

il y a 4 mois, par Info santé sécu social

Le Syngof réclame que le plafond du fonds de garantie de la profession soit réhaussé. Il appelle ses adhérents à stopper les IVG si cela n’est pas fait.
Par Maud Le Rest Rédigé le 13/03/2019
"Préparez-vous à ce que le syndicat vous donne l’ordre d’arrêter les IVG si la ministre de la Santé refuse de nous recevoir", a déclaré le Syndicat des gynécologues et obstétriciens français (Syngof) dans un mail envoyé à ses 1.600 adhérents le 12 mars. Pourquoi cet avertissement ? Pour des raisons purement (...)

Lire la suite
Le droit à l’IVG

France-info - « Il jette l’opprobre sur toute une profession », le Planning familial à propos du Dr De Rochambeau

Octobre 2018, par Info santé sécu social

Véronique Séhier, coprésidente du Planning familial, réagit aux propos du président du syndicat national des gynécologues-obstétriciens qui a estimé que la pratique de l’IVG était assimilable à un homicide.
Lors d’un reportage diffusé mardi soir sur TMC, dans l’émission « Quotidien », le Dr Bertrand de Rochambeau, président du Syngof, assimilait l’IVG à un homicide. Des propos qui ont été largement condamnés toute la journée d’hier. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, et la Secrétaire d’Etat à l’égalité (...)

Lire la suite
Le droit à l’IVG

Allo- docteurs - Toujours beaucoup d’obstacles pour l’accès à l’IVG

Octobre 2018, par Info santé sécu social

Le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) reste stable depuis 15 ans en France, mais au pays de Simone Veil, les obstacles restent nombreux pour les femmes qui veulent exercer leur droit à l’avortement.
Par la rédaction d’Allodocteurs.fr, avec AFP
Rédigé le 28/09/2018 C’est un fait établi : "Une femme sur trois aura recours à un avortement au cours de sa vie", rappelle Véronique Séhier, coprésidente du Planning familial. L’an dernier, 216.700 IVG ont été réalisées dans l’Hexagone, (...)

Lire la suite
Le droit à l’IVG

Le généraliste - IVG : une pétition réclamant le retrait de la clause de conscience récolte 40 000 signatures

Septembre 2018, par Info santé sécu social

By Amandine Le Blanc
Se disant « scandalisée en tant que femme, en tant que mère, en tant qu’élue de la République et bien sûr en tant que militante féministe » des propos du président du Syngof, elle justifie aussi cette pétition par les difficultés d’accès grandissantes à l’IVG en France. « Il est fréquent en France que des femmes ne sachent plus où avorter lorsqu’elles ont besoin d’avoir accès à ce type d’intervention ». Adressée à la ministre de la Santé, cette pétition réclame donc la suppression de la (...)

Lire la suite

0 | 10 | 20 | 30