Covid-19 (Coronavirus-2019nCoV) et crise sanitaire

Allo-docteurs - On vous explique pourquoi le variant brésilien est inquiétant

hier, par Info santé sécu social

Le variant apparu au Brésil, à l’origine de la deuxième vague qui a frappé la ville de Manaus, serait deux fois plus contagieux que l’ancienne souche. Il présenterait un risque de réinfection allant jusqu’à 60%, selon une nouvelle étude.
Par la rédaction d’Allodocteurs.fr
Rédigé le 03/03/2021
Un variant plus contagieux, qui peut causer des réinfections. Des chercheurs brésiliens et anglais ont mis en ligne le 25 février la première étude détaillée sur le variant brésilien, non publiée sur le moment. (...)

Lire la suite
Covid-19 (Coronavirus-2019nCoV) et crise sanitaire

Libération - Confinements : un énième suspense à en perdre l’horizon

hier, par Info santé sécu social

Les vingt départements placés la semaine dernière en « surveillance renforcée » doivent découvrir ce jeudi, lors de la conférence de presse du Premier ministre et du ministre de la Santé, s’ils subiront le même sort que les Alpes-Maritimes et Dunkerque.
publié le 3 mars 2021
Désigner l’autre rive, celle où il fait bon vivre, celle où les bars, les restos, les cinés, les musées sont ouverts, et même évoquer la possibilité d’y accoster « dès la mi-avril »… Tout en annonçant d’ici là des « semaines de remous, (...)

Lire la suite
Les sites du NPA

Hebdo L’Anticapitaliste - 558 (04/03/2021)- Contre Macron et les brevets, vaccins biens communs !

il y a 2 jours, par Info santé sécu social

S. Bernard
Alors que les contaminations à Covid-19 sont en hausse de 8 % en une semaine, les réanimations de 4 %, que dans certaines régions elles explosent comme à Dunkerque, Nice ou en Moselle, Olivier Véran et le gouvernement maintiennent leur stratégie perdante du « stop and go ».
Une stratégie insuffisante face aux variants, qui fait de nos vies, nos amours, notre culture, nos familles, les variables d’ajustement pour faire baisser le taux de reproduction du virus… et pour maintenir coûte que (...)

Lire la suite
Covid-19 (Coronavirus-2019nCoV) et crise sanitaire

Regard.fr - Vaccins : qu’est-ce qu’on attend pour utiliser les doses dont on dispose ?

il y a 2 jours, par Info santé sécu social

2.339.264 doses de vaccin. Voilà ce que possède actuellement la France – en attendant d’autres livraisons. Deux millions de doses qui dorment dans des congélos. Mais n’allez pas dire qu’on ne va pas assez vite.
Le 28 février sur France Culture, Sylvie Kauffmann, du journal Le Monde, s’agace : « Il y a un vrai problème de lenteur de la vaccination dans nos pays. Il faut accélérer. » Il faut dire que le constat est accablant : 43 millions de doses ont été distribuées dans 28 pays européens, mais seulement (...)

Lire la suite
Emploi, chômage, précarité

Médiapart - Assurance-chômage : les allocations baisseront dès cet été

il y a 3 jours, par Info santé sécu social

2 MARS 2021 PAR CÉCILE HAUTEFEUILLE
Une partie de la réforme de l’assurance-chômage entrera en vigueur le 1er juillet 2021. La baisse des allocations est bel et bien la priorité du gouvernement. C’est la première mesure qui sera appliquée.
« La ministre s’entête et elle s’entête sur le dos des chômeurs ! », s’indigne Michel Beaugas, de Force ouvrière, à l’issue d’une ultime séance de concertation avec Élisabeth Borne. Une séance « sereine », selon le ministère du travail. « Tendue », aux dires de plusieurs (...)

Lire la suite
Covid-19 (Coronavirus-2019nCoV) et crise sanitaire

Libération - Covid-19 : « Bamlanivimab », un traitement qui enthousiasme Véran mais divise les experts

il y a 3 jours, par Info santé sécu social

L’Agence nationale de sécurité du médicament a délivré une autorisation temporaire d’utilisation pour cet anticorps monoclonal utilisé en monothérapie. Présenté par le gouvernement comme un « espoir nouveau », il laisse plusieurs scientifiques et médecins dubitatifs, en l’absence d’études abouties sur leur efficacité.
par Anaïs Moran publié le 2 mars 2021 à 19h44
Une annonce politique en grande pompe, suivie d’une réaction médicale mitigée. Présentés par le gouvernement comme des « espoirs nouveaux » dans (...)

Lire la suite
Covid-19 (Coronavirus-2019nCoV) et crise sanitaire

Libération - Un nouveau cluster à Fleury-Mérogis souligne la situation sanitaire alarmante des prisons

il y a 3 jours, par Info santé sécu social

Alors que 18 cas de Covid-19 ont été dépistés dans la prison de l’Essonne il y a quelques jours, syndicats et défenseurs des droits carcéraux alertent sur la situation sanitaire « inquiétante » dans les centres pénitentiaires.
par Alexandra Pichard publié le 2 mars 2021 à 19h14
Après Fresnes, Nanterre et Réau en janvier, c’est au tour du centre pénitentiaire de Fleury-Mérogis, dans l’Essonne, d’être touché par un cluster. Dix-huit cas de Covid-19 ont été découverts au sein du bâtiment D2, une des structures (...)

Lire la suite
Environnement et facteurs dégradant la santé

Le blog de Médiapart - Justice pour les victimes de l’amiante

il y a 3 jours, par Info santé sécu social

2 MARS 2021 PAR LE BLOG DE LES INVITÉS DE MEDIAPART
Un quart de siècle après les premières plaintes des victimes de l’amiante, aucun responsable de ce scandale sanitaire n’a été renvoyé devant un tribunal correctionnel. Des familles et des victimes avec le soutien d’un large collectif de citoyens, élus, associations, leaders syndicaux lancent un appel « pour qu’un procès pénal de l’amiante ait enfin lieu en France. »
Nous sommes des victimes de l’amiante. Plusieurs d’entre nous sont atteints d’une (...)

Lire la suite
Psychiatrie, psychanalyse, santé mentale

Allo-docteurs - "100% des lits sont occupés par des adolescents en souffrance psychique"

il y a 3 jours, par Info santé sécu social

Tentatives de suicide, troubles alimentaires, crises d’angoisse, les jeunes sont de plus en plus nombreux dans les services de pédiatrie. Une conséquence indirecte de la crise sanitaire. Reportage au CH de Versailles.
Par Camille Leclercq
Rédigé le 01/03/2021 “Le service de pédiatrie a une capacité théorique de 8 lits d’adolescents. Actuellement nous en avons en permanence 12 à 14 hospitalisés pour des motifs psy." Le constat est alarmant et le docteur Sylvie Nathanson, pédiatre au Centre (...)

Lire la suite

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8170