Politique santé sécu social du gouvernement

France info : ISF, TVA, fraude fiscale : les sept propositions qui ont émergé du débat animé par Marlène Schiappa et Cyril Hanouna sur C8

il y a 3 mois, par infosecusanté

ISF, TVA, fraude fiscale : les sept propositions qui ont émergé du débat animé par Marlène Schiappa et Cyril Hanouna sur C8

Ces idées ont émergé du débat au sein d’un plateau composé de "gilets jaunes", d’une retraitée, d’un restaurateur ou encore d’un policier, vendredi soir sur C8.

L’initiative avait été critiquée, mais le grand débat coanimé par Marlène Schiappa et le présentateur Cyril Hanouna en direct sur C8, vendredi 25 janvier, a accouché de sept propositions, sur des sujets aussi divers que les niches fiscales ou les cycles horaires des policiers. La secrétaire d’Etat a promis de "défendre" ces idées auprès d’Emmanuel Macron et de ses collègues du gouvernement.

Lors d’un vote sur internet, les téléspectateurs de ce numéro spécial de l’émission "Balance ton post" ont surtout plébiscité la suppression de la TVA sur les produits de première nécessité. Une proposition de Laetitia Dewalle, "gilet jaune" du Val-d’Oise habituée des médias.

Les autres idées retenues sont "augmenter de 2% à 4% le budget des hôpitaux" ; rétablir l’ISF –une idée déjà écartée par Emmanuel Macron– ; remettre à plat et examiner "l’utilité de toutes les niches fiscales" ; fixer une peine de prison plancher pour les fraudeurs fiscaux ; réserver le CICE aux TPE et aux PME ; et revoir les "cycles horaires" de la police.

Une "brigade anti-discriminations" approuvée

Feutre en main à côté d’un tableau blanc, la secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes a modéré pendant plus de trois heures ce débat. Celui-ci réunissait notamment des "gilets jaunes", une retraitée, un restaurateur, un policier, mais aussi de nombreuses personnalités.

Marlène Schiappa a aussi personnellement retenu l’idée d’une "brigade anti-discriminations", composée d’agents assermentés, que proposait une personne dans le public. "Oui, créons-la", lui a-t-elle lancé.

Elle a invité les téléspectateurs à prendre modèle sur ces discussions pour participer partout au grand débat, "au bar PMU" ou encore entre amis. "Dimanche, vous allez manger chez votre belle-mère, vous allez être huit, neuf autour de la table, ce n’est plus une engueulade, c’est un atelier du grand débat national", a-t-elle fait valoir.