L’hôpital

Le généraliste - Le CHU de Reims mis en cause pour le décès d’une patiente après deux heures d’attente aux urgences

il y a 4 heures, par Info santé sécu social

08.10.2018
En mars dernier, une septuagénaire décédait au CHU de Reims après deux heures d’attente sans prise en charge. Un rapport d’expertise demandé par le tribunal administratif de Chalons-en-Champagne pointe un « manquement » du CHU. « Mme M. n’a été prise en charge que deux heures après son arrivée aux urgences pour un arrêt cardio-respiratoire non récupéré. Elle n’a bénéficié d’aucun accueil infirmier, d’aucune prise de constantes et donc d’aucune évaluation de son état », souligne le pré-rapport. (...)

Lire la suite
L’hôpital

Médiapart - Les centres de traitement des brûlés fragilisés par la crise du système de santé

il y a 2 semaines, par Info santé sécu social

« 24 » SEPTEMBRE 2018, PAR PASCALE PASCARIELLO
Après l’annonce par la ministre de la santé d’un plan centré sur le désengorgement des urgences à l’hôpital, Mediapart met en lumière des dysfonctionnements auxquels sont confrontés plusieurs centres de traitement des brûlés. Restructurations, réductions budgétaires, course à la rentabilité et luttes de pouvoir produisent des effets qui peuvent conduire à la démission de médecins.
La ministre de la santé, Agnès Buzyn, a annoncé, mardi 18 septembre, un plan (...)

Lire la suite
L’hôpital

Communiqué de la coordination des comités de défense des hôpitaux et maternités - « Aucun hôpital de proximité ne fermera »

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

« Aucun hôpital de proximité ne fermera » cette affirmation de Mme la Ministre de la Santé est une vraie provocation pour les défenseurs des hôpitaux de Juvisy, Longjumeau et Orsay, ceux de Bichat et Beaujon, tous menacés de fermeture.
Elle l’est aussi pour les populations et les professionnels de Gray, Chateaudun, Remiremont, Chatellerault, Sarlat, Ruffec, Granville, Aubagne, Morlaix, Creil...qui voient des services fermer et leur hôpital se vider de sa substance, devenir EHPAD ou « hôpital debout (...)

Lire la suite
L’hôpital

Sud Radio : Hôpitaux publics :"le ministère de la santé néglige totalement la situation"

il y a 1 mois, par infosecusanté

Hôpitaux publics : "le ministère de la santé néglige totalement la situation" Par Lorraine Redaud / Mardi 31 juillet 2018
Pendant l’été, des services d’urgence des hôpitaux publics ferment au profit du privé faute de médecins urgentistes pour en assurer le fonctionnement. Une situation épouvantable selon Patrick Pelloux, invité de Sud Radio.
Durant l’été, il n’est pas rare de voir placardée sur une boulangerie, un primeur ou un centre d’accueil, une affiche indiquant la mention "fermée" suivie des dates (...)

Lire la suite
L’hôpital

Allo-docteurs - « Nous nous sentons maltraitants » : l’alerte d’une infirmière des urgences d’un hôpital marseillais

il y a 2 mois, par Info santé sécu social

En grève depuis jeudi soir, le service de nuit des urgences de l’hôpital de la Timone à Marseille est en surchauffe.
Par la rédaction d’allodocteurs.fr
Rédigé le 03/08/2018
Avec ses 5000 m2, c’est l’un des services d’urgences hospitalières les plus importants de France. Mais face à l’afflux de patients ces dernières semaines aux urgences de la Timone à Marseille, le manque de personnel ne s’est jamais autant fait ressentir. Humainement, la situation est devenue intenable. Inquiète pour les patients, (...)

Lire la suite
L’hôpital

France Inter - Les urgences surchauffent

il y a 2 mois, par Info santé sécu social

Publié le jeudi 2 août 2018 par Naïla Derroisné, Diane Sprimont
Manque d’effectifs, de lits, temps d’attente qui s’allongent... Les motifs de colère des services des urgences ne sont pas nouveaux. Mais en raison de cette période caniculaire, plusieurs services en France tirent la sonnette d’alarme. Ils ne sont pas prêts à affronter les grosses chaleurs qui s’annoncent.
En France, en l’espace de 20 ans, le nombre de patients des urgences hospitalières est passé de 10,1 millions, en 1996, à 21 millions, (...)

Lire la suite
L’hôpital

Hospimédia - Des infirmiers du CHU de Grenoble lancent un nouveau cri d’alarme

il y a 2 mois, par Info santé sécu social

Publié le 01/08/18 -
En mai, le CHU de Grenoble dévoilait son plan d’action pour la qualité de vie au travail, après une année difficile. Il se met en place progressivement mais ne suffit pas à calmer les esprits. Début juillet, le CHSCT a émis un avis de danger grave et imminent pour les personnels. Des infirmiers lancent cette semaine un nouveau cri d’alarme.
Information mise à jour : Ce 2 août, la direction générale du CHU de Grenoble a tenu à apporter à Hospimedia des informations complémentaires. (...)

Lire la suite
L’hôpital

Le Monde - Urgences : une réforme toujours en attente

il y a 2 mois, par Info santé sécu social

En vingt ans, le nombre de patients des urgences hospitalières a doublé, mais dans une grande disparité territoriale. La recomposition de la carte des urgences, sujet majeur, est un perpétuel recommencement.
Editorial du « Monde ». La canicule qui sévit encore en France, même si elle n’a pas la même ampleur et ne provoque pas les mêmes dégâts qu’en 2003, repose la question du rôle des urgences. Pivot de l’organisation sanitaire, ces services qui opèrent à l’interface entre médecine de ville et hôpital, (...)

Lire la suite
L’hôpital

Le Monde.fr : Urgences hospitalières : un redéploiement à bas bruit

il y a 2 mois, par infosecusanté

Urgences hospitalières : un redéploiement à bas bruit
Des structures publiques ferment et le privé lucratif s’engouffre dans la brèche. Dans certaines régions, des « centres de soins non programmés » remplacent les services traditionnels.
LE MONDE
30.07.2018
Par François Béguin
Après avoir dû fermer la nuit en juillet, les urgences de Saint-Vallier (Drôme) vont devoir suspendre leur activité pendant trois semaines au mois d’août, faute de médecins urgentistes pour en assurer le fonctionnement, a (...)

Lire la suite
L’hôpital

Le Monde - Aux urgences de Lariboisière, « c’est la désillusion totale »

il y a 2 mois, par Info santé sécu social

Lundi 30 juillet 2018
Confrontés à une hausse continue du nombre de patients, les personnels soignants des urgences de l’hôpital Lariboisière, dans le 10e arrondissement de Paris, sont à bout.
Le 20 juillet, l’USAP-CGT, le premier syndicat de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a publié un communiqué pour alerter sur une situation devenue « insoutenable », le remplacement des agents partant en vacances cet été ayant été « divisé par deux ». Sous couvert d’anonymat, plusieurs salariés (...)

Lire la suite

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 150