Les professionnels de santé

Le Généraliste - Les revenus des généralistes ont augmenté de 3,7% en 2019 selon l’UNASA

il y a 1 semaine, par Info santé sécu social

Les revenus imposables des médecins généralistes libéraux ont progressé de 3,7 % en 2019 pour atteindre 90 939 euros en moyenne, selon les données fiscales de l’Union nationale des associations de gestion agréées (Unasa) dévoilées mercredi par Le Quotidien du médecin.

La hausse des revenus des médecins de famille l’an dernier, s’explique essentiellement portée par la croissance des versements forfaitaires tandis que les charges n’ont pas progressé.

En 2019, la rémunération sur objectif de santé publique (Rosp) avait ainsi augmenté de 6,4 % pour atteindre 4 915 euros. Le forfait structure, qui permet notamment d’aider les médecins à s’équiper pour les téléconsultations, a quant à lui bondi de 72 %, atteignant 2 491 euros en moyenne.

Une année blanche pour les autres spécialités

Si l’année 2019 a été relativement favorable aux généralistes, selon ces statistiques, elle l’a été beaucoup moins pour l’ensemble des médecins libéraux qui, dans l’ensemble, pâtissent « d’une quasi-absence de revalorisations uniformes » et d’une hausse de leur charge.

L’année a été tout particulièrement décevante pour les biologistes (-6,4 % à 70 584 euros en moyenne), les gynécologues (-4,3 % à 93 887 euros) et les obstétriciens (-3 % à 75 030 euros).

Les anesthésistes-réanimateurs ont, pour leur part, vu leurs revenus baisser de 3 % mais restent tout de même en tête du palmarès des revenus avec 175 595 euros en moyenne.

Suivent les ophtalmologues (150 058 euros), les chirurgiens orthopédistes (138 507 euros), les chirurgiens généraux (137 149 euros) et les cardiologues (134 316 euros).

Avec AFP