L’hôpital

Le Monde - Hôpitaux : près de 4 200 lits supprimés en 2018

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

Près de 4 200 lits d’hospitalisation complète ont été fermés en 2018 dans les établissements de santé français, qui ont aussi créé plus de 1 800 places d’hospitalisation partielle, selon une étude du ministère de la santé, publiée jeudi 17 octobre.

Après avoir franchi à la baisse le seuil des 400 000 lits en 2017, les hôpitaux et cliniques ont encore réduit leur capacité d’accueil de 1 % l’an dernier. Les 3 036 hôpitaux et cliniques disposaient très exactement de 395 693 lits d’hospitalisation complète, soit 4 172 de moins en un an, précise la direction statistique des ministères sociaux (Drees).

Une diminution qui prolonge le « repli observé depuis plusieurs années, reflet de la volonté de supprimer des lits excédentaires et de réorganiser l’offre » de soins vers « des alternatives à l’hospitalisation à temps complet ».

Les questions de rémunérations
Dans ce contexte, le « virage ambulatoire » s’est poursuivi : 1 839 places « de jour » ont été ouvertes, soit une hausse de 2,4 % portant leur nombre total à 77 291. L’hospitalisation à domicile a également augmenté ses capacités de 3,4 %, soit 18 100 patients « pouvant être pris en charge simultanément sur le territoire ».

Par ailleurs, 900 lits sur 20 000 sont actuellement fermés à Paris en raison de 400 postes d’infirmiers restés vacants, a annoncé la semaine dernière Martin Hirsch, le directeur général de l’Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP). Pour M. Hirsch, les « questions indéniables de rémunérations, accentuées en Ile-de-France », sont « probablement la première raison » de la désaffection des soignants pour l’AP-HP.