L’hôpital

Viva - Et si vous retourniez chez votre généraliste ?

il y a 1 heure, par Info santé sécu social

Les médecins traitants vous envoient aux Urgences, désormais l’inverse sera possible également. Les services d’Urgences pourront décider de vous réorienter vers le médecin généraliste s’ils jugent que votre pathologie est bénigne.
Un amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2019, voté le 17 octobre 2018 propose aux hôpitaux un moyen de désengorger les urgences. Ils seraient financièrement encouragés à renvoyer vers les médecins généralistes les patients présentant les (...)

Lire la suite
Le site national du NPA

Site du NPA - Soutien à la maternité du Blanc occupée !

il y a 1 heure, par Info santé sécu social

La maternité du Blanc, fermée depuis le début de l’été, est occupée depuis vendredi 18h. On ne peut pas à proprement parler d’une occupation du type ZAD, mais plutôt du type ZAR (Zone à rouvrir).
Vendredi matin se tenait une réunion du conseil de surveillance de l’hôpital Châteauroux-Le Blanc, qui devait acter si oui ou non la maternité du Blanc serait définitivement fermée. À cette occasion, plusieurs centaines de défenseurEs de ce service s’étaient donné rendez-vous afin de maintenir la pression sur les (...)

Lire la suite
L’hôpital

Médiapart - Alizée Porto : « Le sexisme est toujours un sujet majeur dans le milieu hospitalier »

il y a 4 heures, par Info santé sécu social

19 OCTOBRE 2018 PAR DAN ISRAEL
L’an dernier alors qu’elle était interne en médecine, Alizée Porto a coordonné une vaste enquête sur le sexisme à l’hôpital. 3 000 internes y avaient répondu, pour des résultats éloquents. Aujourd’hui chirurgienne cardiaque à Marseille, elle juge qu’« on est encore loin d’une prise de conscience nationale » face aux ratés de l’égalité hommes-femmes à l’hôpital.
Alizée Porto est cheffe de clinique à l’hôpital de la Timone, à Marseille. Cette jeune chirurgienne cardiaque était l’an (...)

Lire la suite
Le site national du NPA

Site du NPA - Pôle emploi : préparer la grève du 20 novembre

hier, par Info santé sécu social

Suppression de postes à Pôle emploi mais aussi à l’AFPA, baisse du financement avec moins 2 milliards dans le budget du ministère du Travail, budget de l’Unedic diminué suite à la suppression de la « part salariale » des cotisations assurance chômage : tout est en place pour accélérer la démolition du service public de l’emploi.
Le modèle de Macron est clair : un service public recentré sur le contrôle des chômeurEs et l’accompagnement des personnes les plus en difficulté (prémices du « service public de (...)

Lire la suite
Europe

Le Monde - En Suisse, bataille autour de l’espionnage des bénéficiaires des aides sociales

il y a 2 jours, par Info santé sécu social

Le Parlement a voté une loi permettant de surveiller les personnes qui reçoivent des aides, afin d’éviter les abus.
Par Marie Maurisse (Genève, correspondance) . Pour prévenir la fraude aux prestations sociales, la Suisse veut se doter de tous les moyens. Le Parlement a voté une loi qui permet aux institutions de suivre secrètement les personnes soupçonnées de recevoir des aides de manière indue, d’enregistrer leurs conversations, voire de les filmer si elles se trouvent dans un lieu public ou sur (...)

Lire la suite
L’hôpital

Les Echos.fr : Frédéric Valletoux : « L’équation demandée à l’hôpital est insoluble »

il y a 2 jours, par infosecusanté

Frédéric Valletoux : « L’équation demandée à l’hôpital est insoluble »
Solveig Godeluck|Etienne Lefebvre
Le 19/10
Le président de la Fédération hospitalière de France salue l’orientation du plan hôpital mais estime, un mois après sa présentation, que « le compte n’y est pas » dans le budget 2019 de la Sécurité sociale. Il appelle à une régulation des dépenses de la médecine libérale et à « plus de volontarisme sur la pertinence des soins ».
Emmanuel Macron a dévoilé le 18 septembre son plan de transformation du (...)

Lire la suite
Médecins et professionnels de santé

Le Quotidien du Médecin - Les pharmaciens autorisés à prescrire certains médicaments : feu vert des députés, tollé des médecins !

il y a 2 jours, par Info santé sécu social

Loan Tranthimy| 19.10.2018
Lors de la discussion du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) en commission, ils ont fait adopter un amendement (article additionnel) pour expérimenter « la dispensation, par les pharmacies d’officine, de certains médicaments à prescription médicale obligatoire dans le cadre d’un protocole médical et de coopération conclu avec le médecin traitant et les communautés de santé des structures d’exercice coordonnées ». Cette expérimentation dans deux régions (...)

Lire la suite
Luttes et mobilisations

Infirmiers.com - Infirmières oubliées : le 20 novembre pour le rappeler au Gouvernement !

il y a 2 jours, par Info santé sécu social

Ce vendredi 19 octobre 2018, par communiqué de presse conjoint que nous reproduisons in extenso, les représentants syndicaux et associatifs* de la profession infirmière (13 signataires) appelent à une mobilisation générale le 20 novembre prochain afin de rappeler avec force au Gouvernement que les infirmières sont les "grandes oubliées du Plan Santé 2022".
Se mobiliser le 20 novembre 2018 pour défendre un système de santé de qualité, et soutenir la place essentielle des infirmiers dans la stratégie de (...)

Lire la suite
Environnement et facteurs dégradant la santé

SudOuest.fr avec AFP - Bébés sans bras dans l’Ain : polémique autour de celle qui a révélé l’affaire

il y a 2 jours, par Info santé sécu social

La scientifique qui a révélé l’affaire des bébés nés avec des malformations dans l’Ain est au coeur d’une polémique, accusée d’avoir « manipulé l’opinion publique ». « Lanceuse d’alerte » ou « irresponsable » qui « manipule l’opinion publique » ? Emmanuelle Amar, la scientifique qui a rendu publique l’affaire des bébés nés sans bras dans l’Ain, est au centre d’une intense polémique, sur fond de problèmes de financement de la structure qu’elle dirige.
« Protégeons ceux qui alertent sur un risque sanitaire », a lancé (...)

Lire la suite

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 3500